Actualités

Galerie photo

Electrocution des Aiglons « Turón » et « Azul »

Les lignes électriques ont à nouveau tué deux aigles Bonelli dans la province de Tolède. Ces deux aigles appelés "Turón" et "Azul" avaient été réintroduits en Espagne dans le cadre du LIFE Bonelli. Depuis le lancement (début 2018) du nouveau projet AQUILA a-LIFE en faveur de cette espèce, nous intervenons afin de neutraliser les lignes électriques dangereuses, principale menace pour l’espèce.

L'aigle de Bonelli "Azul", né en captivité en 2017, avait été élevé en France par Jean Claude Mourgues, responsable du centre d’élevage ardéchois (UFCS). Puis, il avait été réintroduit dans le cadre du LIFE Bonelli au cours de l'été dernier dans la Sierra située à l’ouest de Madrid.

Pour tout savoir sur le LIFE Bonelli, consultez le rapport Layman

Le rapport Layman sur le LIFE Bonelli, projet pour le renforcement de l'Aigle de Bonelli en Espagne, mis en œuvre en Espagne de 2013 à 2017, est maintenant disponible.
Ce document en versions espagnole, catalane, basque, française et anglaise, présente les réalisations du LIFE Bonelli dans un style condensé et accessible.
Depuis janvier 2018, un nouveau projet LIFE intitulé « AQUILA a-LIFE » a pris le relais du LIFE Bonelli en poursuivant le renforcement de la population en Espagne (régions de Madrid, Navarre et Alava), en initiant la réintroduction en Italie sur l’île de Sardaigne, et en accentuant la lutte contre l’une des principales menaces sur l’espèce: l’électrocution.

Vous pouvez télécharger la version française : Rapport_Layman_LIFE_Bonelli

Premières pontes chez les Aigles de Bonelli du centre d’élevage vendéen

Au mois de février, les quatre couples captifs ont déposé leurs premières pontes avec pour chacun 2 œufs, soit un total de 8 œufs. Ils ont été placés en incubateur artificiel afin d’inciter les couples à déposer une seconde ponte.
Une année 2018 qui débute bien et qui, nous l’espérons, donnera d’aussi bons résultats que les trois années précédentes : 11 aiglons élevés en 2017, 11 en 2016 et 10 en 2015.

Bonne année 2018

L'ensemble de la LPO France et toute l'équipe de la LPO Mission Rapaces vous souhaitent une superbe année 2018 !

Faits marquants (1999-2017) de la reproduction de l’Aigle de Bonelli au centre d’élevage UFCS-LPO de Vendée

Informations de C. Pacteau du 7 juin 2017
  • Bilan pour l’année 2017 : 4 couples ; 7 pontes ; 15 œufs ; 12 féconds, 3 infertiles ; 1 poussin asphyxié ; 11 nés ; 11 élevés.
  • Période 1999-2017 : 40 poussins confiés au GREFA.
  • Progrès réalisé entre les deux périodes (1999-2014 et 2015-2017) : la mortalité embryonnaire passe de 45% à 0% et la survie des poussins passe de 69% à 91% en raison du changement de l’alimentation des parents.
  • Survie des aiglons nés 2015 et 2016 en 2017 : 50% des oiseaux réintroduits par le GREFA en Espagne étaient en vie à la mi-janvier 2017 (GAN).
  • Plus de détails dans le fichier joint : A retenir 1999-2017

Neutralisation de poteaux électriques dangereux en Ardèche pour protéger l’Aigle de Bonelli

Le jeudi 13 avril 2017, Enedis (anciennement ERDF) et la LPO ont mené une opération sur les lignes électriques à Lagorce en Ardèche afin d’améliorer la conservation de l’Aigle de Bonelli, dont il ne subsiste en France qu’une trentaine de couples.

Reproduction en captivité : retour vers la Terre Promise

Source : Christian Pacteau

La saison de reproduction s’achève pour 2017 et les jeunes nés au centre de Christian Pacteau rejoignent l’Espagne afin d’être réintroduits au taquet dans la nature.
Les 4 couples ont donné 6 pontes de 2 œufs et 1 de 3 œufs soit 15 œufs, dont 3 clairs, un poussin asphyxié dans l’œuf à la naissance, 11 jeunes nés et élevés.

Des Aiglons de Bonelli partent pour l’Espagne !

Au Centre d’élevage en captivité de l’UFCS-LPO Vendée, géré par Christian Pacteau la première ponte des 4 couples est de 9 œufs pondus, 8 féconds et 7 poussins nés (voir photo ci-contre). Les 3 poussins les plus âgés sont sur le départ pour l'Espagne au centre du GREFA, avant d’être transférés sur les sites de réintroduction situés dans plusieurs régions espagnoles (Majorque, Madrid, Navarre et Alava).

Pages