Actualités

Mort de "Finistère"

Mort par électrocution de « finistère » jeune aigle de Bonelli élevé en France et réintroduit à Majorque .
Cette mort est très frustrante et douloureuse. Apres 30 ans de travail pour réussir la reproduction en captivité de l’aigle de Bonelli et tous les soins apportés chaque jour à cet oiseau de sa naissance à son envol. Un investissement colossal qu’il est difficile de voir réduit à néant.

Libération de 23 jeunes et d’un adulte en 2016

Dans le cadre du LIFE Bonelli, 23 jeunes aigles de Bonelli ont été libérés en Espagne par la méthode du taquet (8 à Majorque, 7 en Navarre, 6 à Madrid et 2 en Alava).
Dix de ces jeunes proviennent de France, où ils sont nés en captivité au centre UFCS-LPO de Vendée géré par Christian Pacteau, trois sont nés au centre du GREFA, huit proviennent de sauvetages et de prélèvements effectués en Andalousie et les deux derniers ont été transférés depuis la Catalogne où une nichée menacée a dû être sauvée.

Vidéo du marquage de 2 poussins à Mallorca

Une vidéo du marquage de 2 poussins d'aigle de Bonelli dans un nid à Mallorca.
Une belle réussite pour le programme LIFE Franco-Espagnol de réintroduction de l’espèce sur cette ile. Plutôt rare la situation de ce nid dans un arbre pour une espèce rupestre.



Source - Pour plus d'informations : www.lifebonelli.org

Ardèche, un jeune aigle de Bonelli bagué

En France, c’est l’espèce de rapace la plus menacée. Hier, des spécialistes de la LPO et de la Réserve des gorges de l’Ardèche ont procédé au baguage d’un jeune aigle de Bonelli. Deux grimpeurs, dont un moniteur du Creps (centre régional d’éducation physique et sportive), sont descendus en rappel le long des falaises afin d’aller chercher l’aiglon dans le nid, 60 mètres plus bas. Ils l’ont ensuite remonté pour que Michel Mure, de la LPO Rhône-Alpes, puisse poser deux bagues sur les serres du rapace.

Celles-ci permettront de suivre l’animal tout au long de sa vie. En France, on compte 35 couples d’aigles de Bonelli dont deux dans les gorges de l’Ardèche.

Article du 13 mai 2016, le Dauphiné

Communiqué de presse du 18 avril 2016 - LPO France

Exceptionnel, des aiglons de Bonelli sont nés à l’UFCS - LPO, un événement porteur d’espoir !

Neuf poussins déjà pour 2016 et une deuxième ponte attendue tout début mai, c’est une très belle année qui commence pour l’Aigle de Bonelli !
Menacée par les lignes moyennes tension ou directement par l’Homme, victime de la fermeture des milieux, parfois trop isolée pour se reproduire, l’espèce a connu une chute brutale de sa population dans les années 70 et 90 en Europe. Aujourd’hui, le travail accompli par les équipes de l’UFCS et de la LPO pour contribuer à la conservation de ce rapace commence à porter ses fruits !

Du nouveau chez les aiglons de Bonelli

L'équipe du centre de sauvegarde de la LPO Vendée vient d'assister à la naissance du 9ème et du 10ème aiglon de Bonelli en captivité de l'année 2016, une bonne nouvelle après la mort à trois jours du 8ème poussin.

Aussi, les deux premiers nés ont été transportés en Espagne par le GREFA en vue d'être relâchés.

"Verdun" à l'honneur

En 1916 commençait la bataille la plus longue et sanglante de la Première Guerre Mondiale: pendant 10 mois Allemands et Français se sont battus entrainant la mort de millions de personnes. En hommages aux victimes, Christian Pacteau (UFCS/LPO), chargé de l'élevage en captivité des Aigles Bonelli dans le cadre du LIFE Bonelli, a baptisé un des aigles "Verdun". Après avoir passé plusieurs mois dans la région de Séville durant sa période érratique, l'oiseau a décidé, à la date d'anniversaire de cette bataille, de revenir là où il avait été relâché.
Bienvenu Verdun !

Pour lire l'article complet (en espagnol) : http://www.lifebonelli.org/index.php/area-de-prensa/noticias/434-un-nomb...