Actualités

Des jeunes aigles bottés sur les aires de balbuzards pêcheurs

Début septembre, en forêt domaniale d’Orléans, le contrôle des aires de balbuzards récemment désertées par leurs occupants, a donné lieu à l’observation inhabituelle de jeunes aigles bottés stationnant sur deux de ces aires vacantes.
Sur un premier site, le 1er septembre, un jeune aigle botté est observé sur une aire de balbuzards, sautant et ‘’jouant’’ avec des branches avant de se coucher durant quelques minutes (voir vidéo). Un jeune balbuzard, bien volant, était encore présent sur cette aire le 28 août. Le 8 septembre, ce jeune aigle est à nouveau observé sur l’aire des balbuzards.


Sur une autre aire de balbuzards, un jeune est également observé couché le 1er septembre. Le 8, ce sont deux jeunes aigles bottés qui sont observés, l'un couché dans le nid, l'autre perché dans le même arbre, en dessous.


Les aires de balbuzards, larges et en position dominante, offrent peut-être aux jeunes aigles des conditions idéales pour s’entraîner au vol et à l’atterrissage, améliorer l’aptitude de leurs serres à la préhension, ou guetter le retour d’un adulte avec une proie…
Rappelons que la forêt d’Orléans accueille une belle population d’Aigle botté, bien suivie par Julien Thurel de l’ONF : Rapaces de France 14
 Observations transmises par Gilles Perrodin.
Logos LPO