IBERDROLA condamnée pour électrocution de rapaces menacés

Le gouvernement de la province de Castilla-La Mancha (Espagne) a condamné la multinationale IBERDROLA à une amende 700 000 euros pour l’électrocution d'Aigles impériaux, d’Aigles de Bonelli et de Milans royaux. Le Conseil régional s'est basé sur le principe du « pollueur-payeur » des directives environnementales européennes pour exiger que la distribution du courant soit faite d'une manière soutenable et compatible avec la biodiversité. Il a également jugé que l'entreprise doit corriger les lignes électriques où il y a des électrocutions afin que des événements similaires ne se reproduisent plus.

L’association d’ornithologie d’Albacete souligne que le nombre d’électrocution constaté jusqu'en août 2016 est si alarmant que le Conseil régional a pris la décision de sanctionner l’entreprise Iberdrola pour ne pas avoir rempli ses obligations de modification des lignes électriques prises au début de l’année 2011. En effet, pour la seule province d'Albacete, depuis seulement le début l’année, deux Aigles impériaux, un Aigle de Bonelli et trois Milans royaux, toutes catalogués comme menacés, ont déjà été électrocutés, en plus de quatre Aigles royaux, cinq Circaètes Jean-le-Blanc, un Aigle botté, six Milans noirs, vingt-quatre Hiboux Grands-ducs et trente-sept Buses variables.

Ces chiffres donnent une idée de l’importance de la mortalité d'oiseaux causée par les lignes électriques non neutralisées alors que la législation sur la protection de l'avifaune en vigueur préconise actuellement leur neutralisation. L’électrocution est la principale cause de décès non naturelle pour les oiseaux les plus menacés pour lesquels d'importants moyens et financements publics sont mis en œuvre pour le rétablissement de leurs populations.

Pour conclure, la Société Ornithologique d’Albacete critique l’entreprise Iberdrola qui se présente comme une entreprise verte, respectueuse de l'environnement, alors qu'en réalité, cette entreprise est la plus dommageable pour les espèces d'oiseaux protégées présentes dans la province d'Albacete.