L’aigle de Bonelli, toujours victime des lignes électriques

Un des aigles, « Estepona », libéré à Majorque en 2015 dans le cadre du programme Life Bonelli est mort électrocuté sur un poteau mal isolé. Trois aigles de Bonelli avaient déjà été électrocutés dans la même zone entre 2012 et 2013. En principe, les pylônes et transformateurs avaient été isolés après ces accidents.
En Espagne on estime que durant les 15 dernières années, pas moins de 200 aigles de Bonelli et 120 aigles impériaux sont morts électrocutés.

Des équipements électriques sont la principale cause de mortalité non naturelle et tuent chaque année des centaines de milliers d’oiseaux.

Le 14 septembre 2016, 9 organisations consacrées à la protection de la nature se sont réunis pour alerter l’opinion publique et les administrations sur la gravité de la situation à travers la création de la « Plateforme SOS Tendidos Electricos », avec la participation du magazine Quercus.

Une initiative dont la France pourrait s’inspirer.

www.sostendidos.com
Source : Quercus, octobre 2016