Mort de l’aigle de Bonelli « Korres »

Le 8 novembre 2016, l'Aigle de Bonelli « Korres » est mort électrocuté sur le poteau électrique n° 61 de la ligne 15 000 volts de Figueruelas à Magallón (Province de Saragosse, Communauté autonome d’Aragon). Cette ligne appartient à la société électrique ENDESA.

L’aiglon « Korres » avait été élevé par Christian Pacteau au centre d’élevage en captivité de l’UFCS-LPO vendée (France) et introduit dans la vallée de Kanpezu (Alava), au sud du Pays Basque espagnol, en juin 2016, dans le cadre du programme LIFE Bonelli franco-espagnol (LIFE12NAT/ES/ 0701).

La mort de « Korres » n'est pas exceptionnelle : 19 des 30 aiglons réintroduits dans le cadre du projet LIFE Bonelli sont morts par électrocution. Cela confirme un fait bien connu par la communauté scientifique mais démontre aussi l’ampleur de cet impact: l'électrocution par les lignes électriques haute tension est la principale cause d’extinction des populations d'Aigle de Bonelli du nord de la péninsule ibérique.

Les principales organisations naturalistes ont constitué avec l'appui des institutions une plate-forme « SOS Tendidos » pour aborder avec l’Etat espagnol d'une manière coordonnée les effets meurtriers des lignes électriques pour l’avifaune et pour imputer la responsabilité aux entreprises électriques qui minimisent le problème et n'appliquent pas la réglementation en vigueur.