AIGLE s’associe à la LPO pour la protection des aigles.

Une convention de partenariat de 3 ans vient être signée avec la marque qui a pour emblème l’aigle.

Aigle de Bonnelli (Aquila fasciata), dont la LPO aide la réintroduction en Espagne via son Centre de Vendée – Émile Barbelette

Les aigles en France, de mieux en mieux protégés mais toujours menacés

Longtemps chassées comme nuisibles aux côtés des autres rapaces de France, les sept espèces d’aigles présentes en France bénéficient toutes de la célèbre loi de 1972, protégeant l’ensemble des rapaces diurnes et nocturnes de France. Son rôle de super prédateur et les symboliques attachées à sa capacité de vol de haute altitude lui valent la fascination du public, mais ne doivent pas faire oublier la fragilité des populations en France.
C’est là tout le sens du partenariat entre la LPO et AIGLE : financer et donc améliorer les actions déjà mises en place par la LPO, face aux menaces et difficultés que rencontrent les aigles de France. Qu’il s’agisse d’espèces déjà bien implantées mais vulnérables comme l’Aigle royal, représenté par 500 couples ou des espèces en cours d’installation comme le pygargue et ses deux couples.

Des actions concrètes et mutuellement bénéfiques, dirigées vers des objectifs sur le long terme

Un certain nombre d’actions sont d’ores et déjà programmées dans la durée: la surveillance d’abord au travers du réseau Aigle royal coordonné par la LPO.
Ce réseau a également vocation à favoriser une meilleure connaissance des effectifs, animer des espaces d’échanges pour mutualiser les informations sur le mode de vie de l’espèce.
La protection et la prise en charge des oiseaux blessés suivent naturellement, les aigles étant notamment plus susceptibles d’être victimes de collision avec une ligne électrique, mais aussi d’empoisonnement de par leur rôle de super prédateur (phénomène de bioamplification). Les Centres de sauvegarde LPO seront mobilisés, des actions de prévention et de sensibilisation seront mise en place. L’Avisphère qui vient d’être conçue avec les gestionnaires du réseau électrique a été spécialement mise au point et adapté aux zones de montagnes. Sa mise en place permettra de limiter la mortalité des aigles. AIGLE fait le vœu d’être Refuge LPO sur les 26 hectares de son principal site en France situé à Ingrandes dans la Vienne

La sensibilisation est tout autant essentielle, chaque acteur agira ici de son côté mais toujours dans un esprit de collaboration. La LPO s’est notamment engagée à aménager au sein des habitats montagneux des aigles des « sentiers d’interprétation », qui permettront aux visiteurs et promeneurs de découvrir ces espèces tout en respectant leur tranquillité. Vous pourrez ainsi découvrir comment ils vivent, mais aussi comment les différencier des autres rapaces ou même entre eux. Un dépliant est en cours d’élaboration, centré autour des gestes à connaître face à un rapace blessé, mais aussi les bonnes pratiques concernant les dérangements ou l’utilisation de pesticides.

AIGLE va pour sa part sensibiliser sa clientèle avec la création d’un rendez-vous régulier: La minute de l’aigle. Son programme de fidélité Terres d’Aigle s’est aussi engagé à verser régulièrement des fonds à la LPO à l’occasion de l’anniversaire de ses clients. Au niveau interne, la newsletter sera renforcée et un club Ambassadeurs sera créé.