Actualités

Article : Approche du régime alimentaire d’un couple de Balbuzard pêcheur en période de reproduction

Retour sur un article publié en décembre 2019 dans le n°9 de la revue Recherches Naturalistes - réalisée conjointement par FNE CVL et le CEN CVL - qui présente une partie des résultats de l’étude menée à partir des images retransmises en direct grâce aux caméras installées sur des nids de balbuzards pêcheurs en région Centre-Val de Loire dans le cadre du projet Objectif Balbuz@rd.
Se basant sur les images de la saison de reproduction 2017, cette étude consistait à identifier et à comptabiliser les poissons apportés par un couple installé sur un pylône, en Sologne. Elle a permis d’identifier une quinzaine d’espèces de poissons totalisant 209 spécimens, provenant essentiellement des étangs périphériques.

 

L’activité s’intensifie au nid !

Après le calme de la couvaison, les nids sont maintenant beaucoup plus animés ! Les œufs ont éclos et les jeunes balbuzards ont déjà bien grandit.

En direct des nids

Rendez-vous sur le site du projet Objectif Balbuzard et ses caméras installées sur deux nids en région Centre-Val de Loire pour suivre le développement des jeunes et observer leurs comportements.

 

Retour sur la saison de reproduction 2019

Alors que les premiers jeunes balbuzards sortent de leur coquille, il est temps de faire le point sur la reproduction du Balbuzard pêcheur en 2019.

Cette surveillance des effectifs et de la reproduction ne serait pas possible sans le travail réalisé par les salariés et bénévoles des associations et structures locales qui effectuent les suivis sur le terrain et coordonnent la remontée des informations nous permettant de produire cette synthèse tous les ans. Un grand merci à eux pour leur investissement !

 

Bilan de la surveillance Balbuzard pêcheur 2019

En 2019, la population française de Balbuzard pêcheur est estimée à 99 couples territoriaux, dont 87 couples reproducteurs qui ont donné 117 jeunes à l’envol.

La réserve naturelle de Scandola en Corse va perdre son diplôme européen « espaces protégés »

Source : AFP
 Dans un rapport daté du 30 mars, le Conseil de l’Europe annonce sa décision de ne pas renouveler en septembre prochain le Diplôme européen des espaces protégés de la réserve naturelle de Scandola en raison notamment du manque de progrès concernant la gestion de la pression touristique sur les milieux et les effets dommageables sur la nature du site, ses écosystèmes et les espèces de flore et de faune qui lui sont propres.

 Photo aérienne de la réserve de Scandola, en Corse, le 11 OCTOBRE 2019

 

Mouche, relâchée en Suisse en 2016, est de retour en Moselle

Qui est Mouche ?

Mouche est une femelle balbuzard pêcheur née en Allemagne et qui avait été translocalisée en Suisse dans le cadre du programme de réintroduction du Balbuzard en 2016.

Après deux ans loin de l’Europe, elle avait été repérée pour la première fois en 2018 en Meurthe-et-Moselle mais n’avait pas été revue cette année-là.

En 2019, c’est en Moselle qu’elle a été retrouvée. Celle-ci s’était appariée avec un mâle (AM06), né en Allemagne en 2016, avec lequel elle avait construit un nid, à 200km du site où elle avait été relâchée en Suisse. Le couple a sans doute été attiré par la présence de la petite population nicheuse de la région.

 

En 2020, Mouche et son partenaire allemand se sont donc retrouvés et des accouplements ont même pu être observés cette année ! C’est le premier oiseau issu de ce projet de translocation qui s’est appariée et qui élèvera peut-être des jeunes cette année !

 

Suivre en direct la reproduction du Balbuzard

De retour de migration

Les balbuzards ont entamé leur migration prénuptiale et font progressivement leur retour sur leur site de nidification depuis fin février.

 

En ces temps particuliers, il vous est quand même possible de suivre depuis chez vous la saison de reproduction qui débute pour les couples de la forêt d’Orléans et de Sologne grâce aux caméras installées dans le cadre du projet Objectif Balbuzard.

 

La saison des amours est lancée !

Sur le site du Ravoir, Panchita est de retour d’Espagne depuis le 27 février. Elle a été rejointe le 12 mars par le mâle. Plus d’info sur le carnet de bord

Nouveau projet de plan national d'actions en faveur du Balbuzard pêcheur et du Pygargue à queue blanche

Fin 2018, la LPO a été désignée par le Ministère de la transition écologique et solidaire et la DREAL Centre-Val de Loire pour assurer la rédaction d’un nouveau plan national d’actions en faveur du Balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus) et du Pygargue à queue blanche (Haliaeetus albicilla) pour la période 2020-2029.

Après avoir été approuvé par le Conseil national de la protection de la nature (CNPN) en décembre 2019, ce projet de PNA est soumis à une consultation interministérielle et une consultation du public avant d’être validé définitivement.

L'ONF adapte sa gestion forestière pour favoriser le retour du Balbuzard pêcheur en forêt d'Orléans

L'ONF a mis en ligne une vidéo présentant les actions mises en oeuvre pour assurer la protection du Balbuzard pêcheur en forêt d'Orléans (Loiret). Les suivis de la répartition et de la reproduction réalisés avec les naturalistes locaux permettent de localiser les nids et de définir des zones de sensibilité où des mesures de protection spécifiques sont mises en place, comme l'arrêt des travaux autour des nids.

C'est en forêt d'Orléans que la première nidification a été observée en 1984 alors que l'on considérait l'espèce comme disparue de France continentale ; l'espèce restant toujours nicheuse en Corse. Depuis, les effectifs n'ont cessé d'augmenter et la population d'essaimer à partir du Loiret vers les départements limitrophes. Aujourd'hui, on dénombre un peu moins d'une centaine de couples en France répartis sur 19 départements.

Pages