Actualités

Objectif Balbuzard - nouvelles des oiseaux

Carnet rose, carnet noir

La profondeur du nid du Ravoir ne nous permet pas de dénombrer les poussins avant deux à trois semaines et nous attendions d’être sûrs du nombre de jeunes avant de mettre à jour notre carnet de bord… Et cette année, il se confirmait au fil des jours il n’y en avait qu’un seul. Ceci explique la date plutôt tardive de l’éclosion, comme nous vous l’expliquions le 17 mai.

Nidification d’un balbuzard issu du programme suisse en Moselle

Une femelle balbuzard pêcheur, née en Allemagne et translocalisée en Suisse en 2016, niche pour la deuxième année en Moselle !

 

On apprends par nos collègues suisses du groupe de pilotage du Projet Balbuzard que Mouche (PR4) et son partenaire depuis 2 ans (bagué AM06) se sont retrouvés fin mars sur leur nid en Moselle.

Les premières becquées ont été observées à la fin mai par David Meyer, qui assure le suivi du couple. Pour l'instant, les premieres observations ont permis de distinguer deux jeunes. Après une première nidification échouée l'année dernière, l'espoir est donc permis de voir cette année les premiers jeunes à l'envol pour ce couple ! plus d'info

 

Un couple de balbuzards s’installe et se reproduit sur la Réserve naturelle du Marais d’Orx !

Source : Article publié sur le site internet du Syndicat Mixte de Gestion des Milieux Naturels, Réserve Naturelle du Marais d'Orx (Nouvelle-Aquitaine), le 04/05/2021

 

2021, les premiers résultats du programme régional !

 

Ce printemps 2021 commence exceptionnellement bien pour les balbuzards pêcheurs avec l'installation d’un couple reproducteur sur la Réserve naturelle du Marais d'Orx, ainsi que sur la Réserve de biosphère d'Urdaibai en Espagne, deux sites distants de 100 km à vol d'oiseau.

Premier numéro du nouveau bulletin du PNA Balbuzard & Pygargue

Le premier numéro du bulletin de liaison du Plan National d'Actions "Balbuzard et Pygargue n°1" vient de paraître.

 

Au sommaire de ce numéro : les bilans de la reproduction 2020, le bilan de la veille mortalité 2020, quelques chiffres sur le baguage du balbuzard en France continentale, une présentation de l’expérimentation de suivi de la nidification des balbuzards par drone en Corse, une nidification sur pylône dans le Grand Est, un retour sur la réinsertion d’un pygargue en 2001 avec suivi télémétrique. Mais aussi un bilan du projet de réintroduction du balbuzard par nos voisins suisses et un article sur le retour du balbuzard en Sardaigne.

Retrouvez ce numéro en téléchargement ici.

Un grand merci aux contributeurs ! Bonne lecture

Retour des balbuzards et début de nidification pour le pygargue

Les premiers balbuzards sont arrivés !

 

C’est le 12 février qu’a été faite la première observation d’un Balbuzard en forêt d’Orléans, suivie par quelques autres jusqu’à la fin de ce mois. La femelle Panchita faisait partie de cette avant-garde car elle était déjà de retour sur son nid, sur le site bien connu de l’étang du Ravoir, le 19 février. Un mâle reproducteur l’an dernier sur un autre nid de la forêt est venu ensuite lui rendre visite à plusieurs reprises, mais n’est pas resté. La belle attend donc toujours un prétendant ou l’arrivée de son partenaire habituel, 6∙A, qui ne devrait maintenant plus tarder… Les autres années, il arrivait autour de la mi-mars.

Bilans de la surveillance 2018 et 2019

Les bilans de la surveillance du Balbuzard pêcheur et du Pygargue à queue blanche pour 2018 et 2019 sont disponibles au téléchargement ici.

La LPO restructure actuellement les diverses publications concernant les rapaces, impliquant un retard dans les publications des bilans des précédentes années.

Le bilan complet de l’année 2020 pour les deux espèces sera disponible sous peu.

 

Mais où sont partis les balbuzards ?

Le balbuzard pêcheur est une espèce migratrice : dès la mi-août, les oiseaux quittent leur territoire de reproduction pour gagner leur site d’hivernage en Afrique subsaharienne. Le voyage s’effectue en solitaire, à la différence d’autres rapaces qui migrent en groupe comme le Milan noir ou la Bondrée apivore. De nombreux balbuzards provenant d’Europe de l’ouest traversent donc la France et stationnent quelques jours à quelques semaines partout sur le territoire durant l’automne, au plus grand plaisir des ornithologues !

Certains balbuzards hivernent maintenant dans le sud de l’Europe. Depuis l’hiver 1985-1986, date de la première mention d’hivernage certain en France continentale, de plus en plus de balbuzards passent l’hiver sur la côte méditerranéenne, le long de la chaîne pyrénéenne et toute la façade atlantique.

Le balbuzard pêcheur niche à nouveau en Alsace, après plus d’un siècle d’absence !

Suspectée depuis 2018, la nidification du Balbuzard pêcheur en Alsace est belle et bien confirmée en 2020 par la découverte du nid dans une forêt de la plaine du Rhin grâce aux efforts des naturalistes locaux !

Source : LPO Alsace

La LPO Alsace l’attendait depuis des années… Elle voit aujourd’hui son espérance comblée : ce printemps, en conjuguant leurs efforts de prospection, des naturalistes ont enfin pu localiser une aire de balbuzard pêcheur, dans la plaine rhénane alsacienne.

L’information a créé beaucoup d’émoi parmi les passionnés d’oiseaux. Le retour de cet aigle pêcheur dans la région représente en effet un événement important.

Pages