Actualités

Pour les aigles pêcheurs, Scandula est un enfer !

—  Source : U Levante  —

À Scandula, depuis 2010, le nombre de jeunes balbuzards à l’envol ne cesse de décroître et aucun envol n’a eu lieu en 2015 et 2016 sur les cinq couples reproducteurs qui nichent sur la côte rocheuse de la réserve naturelle.
La conservation de l’espèce et donc sa survie n’y sont ainsi plus assurées. Quelle en est la cause ?

Les deux jeunes balbuzards pêcheurs filmés par RTE se sont envolés !

 

Ces deux dernières semaines, les deux jeunes balbuzards pêcheurs filmés par la caméra RTE ont désormais pris leur envol.

Mais cela ne signifie pas pour autant qu'ils ne seront définitivement plus au nid car, ils y reviendront pendant un mois environ, et seront majoritairement nourris par le mâle qu'ils observeront en train de pêcher.

Et c'est ainsi que, 7 semaines environ aprés avoir quittés le nid, ils seront à leur tour capable de pêcher par eux-même.

Derniers jours pour observer les jeunes balbuzards pêcheurs en train de s’exercer au vol en direct !

 

 Nés début mai, les deux jeunes balbuzards pêcheurs filmés par RTE acquièrent progrèsivement une taille adulte et par conséquent, un plumage qui, vers l'age de 50 jours, leur permettra d'éffectuer leur premier vol.

C'est à ce titre qu'en ce moment, vous pouvez les voir en direct en train d'exercer leur muscle de leurs ailes, et cela sur le site RTE Balbuzard.

Aprés l'envol, les parents les nourissent durant encore un bon mois _ les jeunes solicitant surtout le mâle, qu'ils observent alors en train de pêcher.

Ils seront capables de pêcher vraiment 7 semaines après avoir quittés le nid, où ils reviendront dormir pendant quelques jours à quelques semaines. Le mâle y apportera encore régulièrement du poisson vivant.

Troisième naissance dans le nid caméra 1

— Source : RTE —

Troisième naissance dans le nid caméra 1 : Famille nombreuse, famille heureuse !

Venez voir les Balbuzards en direct sur notre site et suivez leurs aventures sur notre page Facebook.
Venez également nombreux le samedi 20 mai en forêt d’Orléans pour une visite du site de l’Etang du Ravoir lors de la fête de la nature : programme et infos.

En Ecosse, des Balbuzard pêcheurs couvent…sous la neige !

 

 Exeptionnellement, d'importantes chutes de neige ont été enregistrées fin avril en Ecosse, et plus particulièrement sur le site de Loch Garten.

Grand loch d'eau douce situé dans les Highlands et appartenant au Parc National de Cairngorms, le Loch Garten est notamment connu pour son importante population de Balbuzard pêcheur, qui s'élève ainsi à 150 couples environ.

Rentré de migration qui l'aura alors mené jusqu'en Afrique de l'Ouest, ce dernier a depuis entamé sa période de couvaison.

De ce fait, la femelle pond, fin avril de 1 à 4 oeufs (2 ou 3 en moyenne).

La couvaison durant ensuite 5 semaines environ, les petites naissent couverts de duvet et ont les yeux ouverts, ils seront par la suite capables de voler à l'age de seulement 2 mois ! 

Le site WEB Balbuzard pêcheur est désormais disponible en anglais !

Suite à l'adoption d'un Plan de sauvegarde du Balbuzard pêcheur en Europe, il nous a parut indispensable de faire une version anglaise du site Français.

Ainsi - et cela grâce au soutien du Ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer, nos connaissances, nos outils et nos actions sont désormais mis à disposition à l'ensemble des pays concernès par le projet.

Par ailleurs, le site sera prochainement complété par un onglet "Situation en Europe" dans lequel figurera le nouveau Plan de sauvegarde européen qui vous sera alors expliqué.

 

Un début de victoire pour la biodiversité en Corse !

- Source : Association U Levante -

C'est un arrêté courageux pour la préservation de la biodiversité du site exeptionel de la réserve de Scandola qui vient d'être signé. 

Visant à limiter les risques de pollution et de destruction du site. Il va aussi permettre de limiter les dérangements en période de nidification du Balbuzard pêcheur, principale cause d'echec de leur reproduction. Mais seul les bateaux d'un certains tonnage sont concernés. Le Balbuzard n'est donc pas encore totalement à l'abri. Rappellons que cette réserve abrite l'éssentiel de la population corse.

Début de couvaison chez les Balbuzards pêcheurs

La couvaison tant attendue vient de commencer sur deux aires en forêt d’Orléans !

A ce titre, le nid du balbuzard est construit de branches et posé sur un promontoire, comme un grand arbre, un pylône électrique ou un rocher escarpé. En l'absence de prédateurs, il est parfois même construit à terre. De façon générale, il est utilisé plusieurs années consécutives et au fil des ans, il peut atteindre une dimension assez imposante.