Le balbuzard pêcheur niche à nouveau en Alsace, après plus d’un siècle d’absence !

Suspectée depuis 2018, la nidification du Balbuzard pêcheur en Alsace est belle et bien confirmée en 2020 par la découverte du nid dans une forêt de la plaine du Rhin grâce aux efforts des naturalistes locaux !

Source : LPO Alsace

La LPO Alsace l’attendait depuis des années… Elle voit aujourd’hui son espérance comblée : ce printemps, en conjuguant leurs efforts de prospection, des naturalistes ont enfin pu localiser une aire de balbuzard pêcheur, dans la plaine rhénane alsacienne.

L’information a créé beaucoup d’émoi parmi les passionnés d’oiseaux. Le retour de cet aigle pêcheur dans la région représente en effet un événement important.

L’espèce, très farouche et certainement de tous temps relativement rare, se reproduit naturellement dans les forêts préservées, situées le long de milieux aquatiques riches en poissons. En Alsace, la dernière preuve de reproduction datait de 1902, à Rhinau. Puis l’espèce a complètement disparu en tant que nicheuse, victime de tirs et autres destructions directes, comme c’était le cas pour l’ensemble des rapaces. Depuis, seuls des oiseaux de passage étaient aperçus en Alsace.

Les eaux du Rhin ayant retrouvé un bon état sanitaire grâce à une mobilisation générale après le terrible accident de l’usine Sandoz à Bâle (1986), et tous les rapaces étant maintenant protégés, les naturalistes espéraient ce retour. Les prospections assidues depuis plusieurs années par quelques ornithologues, sous la coordination de la LPO, ont enfin porté leurs fruits, puisqu’un nid occupé a été découvert, dans une forêt de la plaine du Rhin. Un jeune a pu y prendre son envol. Cette observation représente une preuve avérée de la nidification de l’espèce. Sa reproduction était suspectée depuis 3 ans dans notre région, mais sans qu’elle n’ait pu être prouvée jusque-là.

Cette espèce étant très sensible aux dérangements, des mesures ont été prises pour assurer la quiétude du couple, en lien avec les autorités compétentes, notamment les services de l’État (DREAL, DDT, OFB). La LPO rappelle que toute action menant au dérangement ou à la destruction d’une espèce protégée constitue un délit.

Elle se réjouit de cette découverte exceptionnelle, qui tranche avec la situation dégradée qui affecte une grande partie du monde aviaire. Elle espère désormais que d’autres couples pourront s’installer durant les prochaines années le long du fleuve ou de ses affluents. Elle réfléchit d’ores et déjà aux possibilités de venir en aide à ce majestueux oiseau, dont le statut reste fragile, en lien avec les services de l’État, et avec ses homologues allemands (NABU) et suisses (Association Nos Oiseaux), ainsi qu’avec le Conservatoire des Sites Alsaciens, qui gère plusieurs milieux favorables à l’espèce.

 

Une vidéo exceptionnelle tournée par un bénévole de la LPO lors de la découverte du balbuzard pêcheur, sur son nid.