Le couple du Ravoir est en échec

Alors que la ponte avait été déposée le 4 avril, et l’éclosion survenue le 14 mai, l’unique poussin est retrouvé mort le 16 juin. Gilles Perrodin, alerté par des comportements inhabituels du couple en cette période de l’année (apports de branches et aménagement de la cuvette par la femelle qui ne provoquent aucun mouvement du jeune,  absence de nourrissage, simulacres d’accouplements), retrouve au sol, sous le nid, l'aile droite du jeune, détachée du corps de l'oiseau par un prédateur.
Une visite du nid effectuée le 19 juin par un grimpeur n’a pas apporté d’élément nouveau permettant de déterminer si le jeune a été prédaté directement dans le nid, ou si le prédateur l’a trouvé mort ou vivant au sol après qu’il soit tombé du nid… Depuis lors, le couple est toujours présent sur le site. Une vidéo prise par Gilles Perrodin début juillet montre le couple occupé à recharger une ébauche sur la cime quasi horizontale d'un pin situé à environ 180 m de leur aire. Il y avait à cet emplacement un nid sur lequel des corneilles avaient eu des jeunes en 2011. Ce nid avait ensuite été utilisé en 2012 par des faucons hobereaux qui avaient échoué dans leur reproduction.

Détail des 3 vidéos ci-dessous :

  1. La femelle du couple du Ravoir apporte de l'herbe sur une nouvelle ébauche, le 30 juin. G.Perrodin
  2. Le mâle du couple du Ravoir apporte une branche le 3 juillet. G.Perrodin.
  3. Une autre vidéo du 30 juin, montre que la femelle défend son site contre la survenue d’une femelle d’origine inconnue (non baguée), la contraignant à quitter le nid du Ravoir où elle s’était posée.