Les premiers balbuzards de retour en forêt d’Orléans

Le 23 février, Panchita est observée pour la première fois à côté du nid du Ravoir. Les naturalistes du FAPAS l’avaient observée pour la dernière fois le 16 février dans l’estuaire de l’Eo, dans le Nord de l’Espagne (Asturies) où elle hiverne depuis son premier hiver en 2010/2011.
Un mâle non bagué est observé le même jour. Après être resté quelques temps en compagnie de Panchita sur l’aire du Ravoir, il vient de rejoindre celle qui est probablement sa femelle habituelle, tout juste arrivée de migration sur leur nid de l’an dernier situé à quelques encablures de l’étang...

Ces comportements d’appropriation des aires dès le retour de la migration pré-nuptiale ont été décrits dans le dernier Rapaces de France : L'épopée de Panchita, ou quand la formation des couples est aléatoire...