Retour sur la saison de reproduction 2019

Alors que les premiers jeunes balbuzards sortent de leur coquille, il est temps de faire le point sur la reproduction du Balbuzard pêcheur en 2019.

Cette surveillance des effectifs et de la reproduction ne serait pas possible sans le travail réalisé par les salariés et bénévoles des associations et structures locales qui effectuent les suivis sur le terrain et coordonnent la remontée des informations nous permettant de produire cette synthèse tous les ans. Un grand merci à eux pour leur investissement !

 

Bilan de la surveillance Balbuzard pêcheur 2019

En 2019, la population française de Balbuzard pêcheur est estimée à 99 couples territoriaux, dont 87 couples reproducteurs qui ont donné 117 jeunes à l’envol.

Répartition des couples nicheurs de Balbuzard pêcheur en 2019

 

En France continentale, le nombre de couples reproducteurs est passé de 1 couple en 1985 à 59 couples connus en 2019, répartis sur 15 départements. Le succès reproducteur (nombre de jeunes à l’envol par couple reproducteur) était de 1,8 jeunes. Par rapport à 2018, notons que le couple de la Nièvre ne s’est pas reproduit cette année, ni le couple de la Meuse qui a échoué avant la couvaison.

 

En Corse, on assiste à une chute du succès reproducteur (de 2,2 en 2008 à 0,4 en 2019) alors que le nombre de couples reproducteurs reste relativement stable. En 2019, 12 jeunes à l’envol ont été dénombrés, dont 2 dans la réserve naturelle de Scandola alors qu’on en comptait 15-20 à l’envol jusqu’en 2010. Il est indispensable que la surfréquentation touristique dans la zone de protection marine, impliquée dans le déclin du Balbuzard en Corse, soit surveillée et régulée pour protéger les couples du dérangement et permettre à la population de se renouveler.

   

Bilan de la surveillance Pygargue à queue blanche 2019

Dans l’attente d’un site internet spécifique au nouveau Plan national d’actions Balbuzard pêcheur et Pygargue à queue blanche 2020-2029, les bilans et actualités du Pygargue à queue blanche seront publiés sur le site Balbuzard pêcheur de la LPO.

 

Le suivi de la reproduction du Pygargue à queue blanche en 2019 a permis de confirmer son installation dans deux nouveaux départements en plus de la Moselle où un premier couple reproducteur est installé depuis 2011. Le couple lorrain s’est reproduit en 2019 menant 2 jeunes à l’envol. En 2019, un nouveau couple installé en Champagne humide a produit 2 jeunes après plusieurs années de tentatives. La reproduction d’un troisième couple, formé depuis 3-4 ans, dans le secteur de la Brenne dans l’Indre (Centre-Val de Loire) a également été confirmée, avec 2 jeunes à l’envol.

Le bilan pour 2019 est donc de 3 couples reproducteurs et 6 jeunes.

 

Evolution du nombre de couples nicheurs de Pygargue à queue blanche et du nombre de jeunes à l’envol depuis le retour de l’espèce en tant que nicheuse en France