Une zone de quiétude autour des nids pour les balbuzards de Scandola

Face à la situation alarmante du Balbuzard pêcheur en Corse, confronté aux dérangements dus aux activités de loisirs, principalement marines jugées responsables d'une large partie des échecs de reproduction de ces dernières années, le Comité consultatif de la Réserve Naturelle de Scandola vient d'instaurer une zone de quiétude de 250 m autour des nids occupés d'avril à fin juillet, applicable dès cet été 2019.

— Source : U Levante —
Protection de la Réserve Naturelle de Scandula et du Balbuzard : une avancée importante !

Le 1er juillet 2019, le Comité consultatif de la Réserve Naturelle de Scandula s’est à nouveau réuni après deux années d’interruption. Il rassemblait différents partenaires institutionnels, associatifs, socioprofessionnels…. (...)

Ce qu’il faut retenir de cette importante réunion :

Sur recommandation du Conseil scientifique, les participants ont décidé d’instaurer dans la Réserve une zone expérimentale de quiétude de 250 mètres autour de chaque nid habité de balbuzards sur une durée de quatre mois : d’avril à fin juillet.

Cette mesure, qui devra être respectée par tous les visiteurs, entre en vigueur immédiatement. Elle sera relayée avec tous les moyens de communication disponibles, par les gardes de la Réserve, les bateliers, le PNRC et l’OEC.

C’est une mesure phare qui témoigne qu’un premier pas vient d’être franchi pour tenter de préserver l’un des fleurons de notre patrimoine écologique.

Cela grâce à une démarche de concertation nouvelle autour d’un Conseil scientifique renouvelé et d’un Comité consultatif plus ouvert. La nécessité de protéger durablement ce site semble désormais faire consensus grâce à la prise de conscience collective de sa fragilité. Souhaitons que cette démarche constructive se poursuive dans un climat de sérénité semble-t-il retrouvée.

— Article publié par U Levante, le 5 juillet 2019 —