Actualités


La Norvège veut sacrifier ses aigle royaux !

Le Parlement norvégien demande une dérogation pour abattre plus de 200 Aigles royaux, espèce pourtant protégée depuis 1968.
BirdLife Norvège lance une pétition pour s'y opposer.

Le programme final des 21èmes Rencontres est bouclé !

Les 21èmes Rencontres busards sont programmées les 2 et 3 avril prochains ! Cette année, c’est le GON (Groupe Ornithologique et Naturaliste du Nord-Pas-de-Calais) qui nous invite dans le Pas-de-Calais près d’Arras.

Le programme final est disponible: Programme_21èmes_Rencontres.

Environ 80 personnes se sont inscrites aux 21èmes Rencontres. Les places d’hébergement sont quasiment au complet. Pour plus d’informations veuillez contacter le GON à gaetan.cavitte@wanadoo.fr.
 

Le programme des 21èmes Rencontres se précise !

Les 21èmes Rencontres busards sont programmées les 2 et 3 avril prochains ! Cette année, c’est le GON (Groupe Ornithologique et naturaliste du Nord-Pas-de-Calais) qui nous invite dans le Pas-de-Calais.

Le programme s’étoffe et se précise. Vous pouvez le télécharger ici: Programme au 02 mars 2016.

Préprogramme des 21èmes Rencontres Busards

Les 21èmes Rencontres busards sont programmées les 2 et 3 avril prochains ! Cette année, c’est le GON (Groupe Ornithologique et naturaliste du Nord-Pas-de-Calais) qui nous invite dans le Pas-de-Calais.

Afin d’organiser cet événement, vous pouvez télécharger le dépliant des 21èmes Rencontres Busards qui présente le préprogramme, les modalités d’accueil des participants ainsi que le bulletin d’inscription.

Bientôt les 21ème Rencontres Busards (2016)

Changement de latitude pour les prochaines rencontres ! Après la Haute Loire, le Pas de Calais ! Bienvenue chez les Cht’is !

C’est au lycée agro-environnemental de Tilloy les Mofflaines, à 5 kms d’Arras, que le Groupe ornithologique et naturaliste du Nord - Pas de Calais vous invite les 2 et 3 avril prochain. Restauration et hébergement y seront assurés.

Evidemment point de gorges vertigineuses ni de forêt profonde. Grandes plaines cultivées, peu de boisement, mais des vallées humides, comprenant des rivières canalisées et de nombreux étangs et marais. Pour celles et ceux qui prendront un peu de temps, les rivages de la côte d’Opale et les falaises des caps Blanc nez et Gris nez (classés « Grand site de France ») valent vraiment le détour de quelques dizaines de kms.

Destructions de nichées en France mais aussi en Belgique !

Les surveillants busards ont parfois de bonne raisons de désespérer ! Ainsi, cet été 2015 deux nichées de busards cendrés ont été volontairement détruites en Charente-Maritime par un agriculteur qui informé à plusieurs reprises de la présence de deux nichées de busards cendrés dans son champ, a malgré tout moissonner sans prendre les précautions nécessaires pour éviter les deux nids. La LPO a déposé plainte.

Surveillants busards 2015: recevez un reçu fiscal

Vous avez participé à titre bénévole à la surveillance des busards en 2015. Vous avez la possibilité d’obtenir pour ce bénévolat un reçu fiscal de la part de la LPO qui vous permettra de bénéficier d’une réduction de vos impôts sur le revenu à hauteur de 60 % dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. Attention, pour bénéficier de cette réduction fiscale, vous devez impérativement renvoyer ces documents remis par la Mission Rapaces avant le 15 décembre de chaque année.

Pour suivre cette démarche, je joins trois fichiers distincts :

Suivez les Busards cendrés anglais équipés de balises satellitaires !

 La population anglaise du Busard cendré compte seulement 5 couples nicheurs en 2015. Cinq individus (Madge, Mark, Roger, Rose et Rowan) ont été équipés de balises satellitaires en 2014 et 2015. Vous pouvez suivre leurs trajets sur le site de la RSPB en suivant le lien suivant :

http://www.rspb.org.uk/discoverandenjoynature/discoverandlearn/tracking/...

Beau dortoir postnuptial de Busards en Auvergne

Le 17 août 2015 : Plus de 110 busards des 3 espèces en dortoir à la Narse de Lascols (Planèze de Saint-Flour, Cantal, Auvergne), un beau spectacle ! Rentrent tous le jabot plein, parfois même avec un campagnol dans les serres.

Résumé d’une publication parue en 2015 dans « Journal of Applied Ecology ».

« Détermination de l’efficacité des mesures de protection en faveur d’un rapace nichant au sol dans les cultures afin de guider un réseau de bénévoles et leurs efforts de conservation à l'échelle nationale» par Andrea Santangeli, Beatriz Arroyo, Alexandre Millon et Vincent Bretagnolle.

1. Les pratiques agricoles modernes menacent la faune de différentes manières. Ne pas identifier la complexité des multiples menaces qui agissent en synergie peut entraîner une gestion inefficace. Pour protéger les oiseaux nichant au sol dans les terres agricoles, la surveillance et la diminution des impacts au moment de la récolte mécanique sont cruciaux.

2. Nous utilisons 6 années de données obtenues auprès d’un réseau bénévole de surveillance du Busard cendré, rapace nichant au sol dans les terres agricoles françaises. Nous évaluons l'efficacité des mesures de protection des nids et cartographions les bénéfices potentiels pour l’espèce.

Logos LPO