Compte-rendu des 19ème Rencontres busards (Fontaines 19 & 20 octobre)

Cette année, les Rencontres du réseau Busards se sont déroulées les 19 et 20 octobre à Fontaines en Bourgogne. 114 participants se sont déplacés des différentes régions françaises pour se rencontrer et assister à la présentation d’une vingtaine de communications. Ces rencontres ont même une portée internationale puisque quatre pays européens étaient représentés (Belgique, Pays-Bas, Espagne et Pologne). L’organisation locale de ces Rencontres a été réalisée de façon remarquable par l’EPOB et l’AOMSL avec l’appui de leurs bénévoles. Nous tenons à remercier le Lycée agricole de Fontaines qui a fourni un cadre à la fois très professionnel (salle de conférence, hébergement et restauration) mais aussi bucolique au déroulement de ces Rencontres.

Le programme était particulièrement complet. Les intervenants locaux ont dressé un état de la conservation des busards dans différentes départements: busard cendré en Saône-et-Loire et Franche-Comté, busard St Martin en Aveyron. La LPO Hérault nous a alerté sur les cas de mortalité des busards cendrés causés par l’éolien. La LPO Mission rapaces a présenté la mise en place du réseau « vigilance poison » qui permet de mettre en œuvre des analyses toxicologiques pour les cas de mortalités suspectes.

Plusieurs interventions scientifiques réalisés par le CNRS et le Groupe busards ont abordé les résultats obtenus grâce au programme de marquage du busard cendré: taux de survie, dispersion, paramètres démographiques et distribution hivernale des busards cendrés d’origine française, mais aussi présentation d’un modèle mathématique analysant l’impact de la couleur des marques sur la survie des busards cendrés.

Au niveau international, nous avons pu découvrir pour la première fois la problématique et les actions de conservation menées en Pologne par l’association BOCIAN invitée par le Groupe Ornithologique des Deux Sèvres. Nos collègues néerlandais nous ont présentés les données fournies par les balises GPS. Elles permettent l’analyse individuelle des déplacements sur les sites de nidification du Pays-Bas et dans les quartiers d’hivernage de Mauritanie et du Sénégal. Nos collègues belges ont présenté les travaux de recherche réalisés sur le busard des roseaux en Flandre. Enfin, l’état actuel de la population espagnole, la répartition des effectifs ainsi que l’effort de conservation mis en œuvre a été présenté par une collègue espagnole.

Pour la plupart, ces communications ont concerné le busard cendré du fait de la mise en œuvre d’un programme de baguage depuis plusieurs années. Le projet de réalisation d’un programme de marquage du busard St Martin a été l’objet d’une discussion. Pour l’instant, ce projet a été reporté compte tenu de la difficulté technique de sa réalisation, de l’effort supplémentaire à mettre en œuvre avec la nécessité d’impliquer l’ensemble du réseau déjà très investi par les travaux sur le busard cendré.

Les comptes-rendus des interventions seront publiés dans une prochaine Circus’laire. Mais vous pouvez en l’attendant télécharger la Circus’laire n°32 présentant les résumés des 18ème Rencontres: http://rapaces.lpo.fr/busards/sensibilisation