Destructions de nichées en France mais aussi en Belgique !

Les surveillants busards ont parfois de bonne raisons de désespérer ! Ainsi, cet été 2015 deux nichées de busards cendrés ont été volontairement détruites en Charente-Maritime par un agriculteur qui informé à plusieurs reprises de la présence de deux nichées de busards cendrés dans son champ, a malgré tout moissonner sans prendre les précautions nécessaires pour éviter les deux nids. La LPO a déposé plainte.

En Belgique, c’est la même chose, l’association AVES relate la destruction volontaire d’une nichée : « Un couple de busard cendré a installé ce printemps son nid dans un champ d’escourgeon d’une plaine agricole non loin de Hannut, en Hesbaye liégeoise. Les membres du Groupe de Travail « Busards » d’Aves-Natagora, mis sur pied par quelques bénévoles, se sont mobilisés et se sont relayés depuis des semaines pour assurer la surveillance des oiseaux. Ce samedi 7 juillet 2007, l’exploitant décide de moissonner le champ. Il ne prévient personne. Arrivé devant la clôture installée autour du nid, le moissonneur arrête sa machine, en descend, démonte le treillis, et poursuit sa moisson. En toute connaissance de cause, il massacre la nichée constituée de 4 jeunes oisillons... »

Heureusement, nombreux sont les agriculteurs qui participent à la protection des busards ! Ainsi en France, en 2014, ce sont 1768 jeunes busards qui ont été sauvés par le réseau de surveillance en collaboration avec les agriculteurs !