Actualités

La Norvège veut sacrifier ses aigle royaux !

Le Parlement norvégien demande une dérogation pour abattre plus de 200 Aigles royaux, espèce pourtant protégée depuis 1968.
BirdLife Norvège lance une pétition pour s'y opposer.

Aigle royal (Aquila chrysaetos) - Crédit photo : Lars Lofaldi / BirdLife Norvège

Au début du mois de juin, un vif débat a soulevé la Norvège. Au cœur des échanges : la possibilité de modifier le statut de protection accordé aux Aigle royaux, le Parlement norvégien ayant approuvé un projet pilote visant à faciliter l’abattage d’Aigles royaux dans 2 zones distinctes de la Norvège, modifiant ainsi la législation relative aux espèces protégées. Ce sont ainsi plus de 200 oiseaux de cette espèce qui sont menacés, accusés à tort d'attaquer et de tuer les animaux d’élevage.

Selon BirdLife Norvège, ceci est le résultat de la pression exercée par les éleveurs qui sont persuadés qu’une réduction du nombre d’aigles conduirait à une baisse du nombre de prédations. Des conclusions tirées sans fondements scientifiques ! La population d’Aigles royaux en Norvège est stable depuis une vingtaine d’années, il n’y a donc aucune raison de penser qu’il puisse y avoir une augmentation des prédations sur le cheptel aujourd’hui…

L’ONG lance donc une pétition pour s’opposer à cette décision.
La LPO vous invite à la signer et à la partager au plus grand nombre.

Logos LPO