Le retour des migrateurs

Les premiers busards cendrés sont observés depuis le 9 avril sur leurs sites de reproduction. Sur les sites de migration, les premiers busards cendré (7 seulement) ont été vu dans la semaine du 2 au 8 avril. Un mâle adulte de Busard pâle a été observé le 7/4 au col de l’Escrinet et deux individus le 8/4 à la Combe des Buis (source : http://www.migraction.net/)
Cette année, la hauteur de végétation, mi-avril, est inhabituellement basse notamment en raison du gel des céréales d’hiver en février. Pour les busards, la hauteur de végétation, gage de sécurité vis-à-vis des prédateurs et des aléas climatiques, est un critère de sélection des sites de pontes. Les pontes seront peut-être un peu plus tardives cette année, à moins que dans certains secteurs, d’autres milieux ou cultures soient disponibles.