Les busards cendrés sont de retour !

Les premiers busards cendrés ont été observé le 30 mars sur leurs sites de reproduction en Charente-Maritime et dans les Deux-Sèvres. Depuis, durant la première quinzaine d’avril, d’autres ont été contacté sur les sites de reproduction suivis, dans la Vienne (2 avril), l’Aveyron (10 avril), la Saône et Loire (13 avril), la Haute-Loire (13 avril), l’Indre-et-Loire (13 avril), l’ Eure-et-Loire (14 avril), le Loir-et-Cher (14 avril), le Jura (15 avril), la Lorraine (15 avril), etc.
D’autres ont aussi été vus en migration en Saône-et-Loire (1er avril), en Lorraine (5 et 9 avril), dans l’Aube (13 et 14 avril).
Les adultes continueront d’arriver sur les territoires de reproduction jusqu’au début du mois de mai, et les premières pontes seront déposées vers la mi mai. Pour l’heure, ce retour des busards cendrés annoncent pour les surveillants le début de la mobilisation 2013.
Dès la fin avril, il faut arpenter les plaines pour localiser les couples qui paradent et sélectionnent les parcelles de nidification. Ceux qui feront le choix de s’installer dans les cultures fourragères (luzerne, escourgeon) seront les premiers menacés par les fauches…