Présentation du Plan National Busard cendré en Pologne

  La rédaction d'un Plan National d'Action (PNA) pour la conservation du Busard cendré était l'un des objectifs du projet « Protection du Busard cendré en Pologne », mené par l’association BOCIAN et financé par l'Union européenne à travers l'axe prioritaire n°5 du programme «Infrastructures et environnement ». L’élaboration de ce PNA a été réalisée grâce à l'expérience des spécialistes travaillant dans la recherche et la conservation du Busard cendré, grâce aussi aux résultats d'un recensement national et des inventaires réalisés dans les sites Natura 2000, et à l'identification des menaces.

L'objectif principal de ce PNA est le maintien d’une population stable de Busard cendré en Pologne. Une population «stable» comporte au moins 2 000 couples reproducteurs et un indice de présence d'au moins 25% tout au long de la période de mise en œuvre du PNA. Ces deux paramètres sont estimés à partir des données du « Système de surveillance des rapaces », qui ne tient pas compte de la détectabilité d'une espèce. En Pologne, le Busard cendré bénéficie d’une stricte protection. Il est inscrit à l'Annexe I de la réglementation de la ministre de l'Environnement en matière de protection des espèces animales qui exige des mesures actives de conservation. Il ne figure pas dans le Livre Rouge des animaux en Pologne.

Le Busard cendré est une espèce rare qui se reproduit localement dans quelques plaines de Pologne (Tomiałojć & Stawarczyk 2003). Il se reproduit de manière inégale, surtout dans la partie centrale et orientale de la Pologne (Fig. 3, tableau 3). En 2013, la taille de la population polonaise du Busard cendré a été estimée à environ 3 400 couples (2 700-4 300) avec un taux d’occupation atteignant 30% (pour 2000-2012) (Kuczyński & Krupiński 2014). Les plus fortes densités ont été enregistrées dans le paysage des hautes terres - légèrement surélevées - et les secteurs d’altitude entourés par des dépressions et des vallées. Dans ces zones, le Busard cendré se reproduit exclusivement dans les secteurs à faible couvert forestier, avec une agriculture extensive et un climat continental.

Le Busard cendré utilise divers types d'habitats, des habitats humides et des terres agricoles. Les nids des habitats cultivés sont généralement situés dans les céréales d'hiver, principalement le triticale, le seigle, le blé et l'orge ou plus rarement dans le colza. En Pologne, la population des habitats cultivés a augmenté rapidement depuis les années 1990 (Dombrowski 1997, Bednorz et al. 2000, Dombrowski et al. 2000). Actuellement, dans certaines régions de la Pologne, comme la plaine de Podlasie du Nord (Pugacewicz 1997a) et la Podlasie Sud (Krupiński 2012), plus de 80% des couples se reproduisent dans les terres agricoles.

À la lumière des résultats les plus récents, au moins 1% de la population nationale (> 34 couples) peut potentiellement se reproduire dans la Zone de Protection Spéciale « Ostoja Biebrzańska PLB200006 ». Dans d'autres sites Natura 2000, les effectifs du Busard cendré sont considérablement plus faibles que ceux enregistrés durant la période 2000-2010. Les causes de cette diminution demeurent inconnues. Globalement, dans tous les principaux sites de reproduction il y a maintenant moins de 100 couples reproducteurs (<3% de la population polonaise). La population polonaise du Busard cendré est suivie depuis 2007 dans le cadre du « Système de surveillance des rapaces » qui est un programme de suivi coordonné par l'Inspection générale de la protection de l'environnement (GIOS) et financé par le Fonds national pour la protection de l'environnement et de gestion de l'eau (NFOŚiGW). Les données recueillies entre 2007-2014 montrent une nette diminution de la population du Busard cendré, avec un taux d’occupation relativement constant. Sur une période de huit ans, on constate une diminution des effectifs de 8% par an. Au cours des 10 dernières années, la diminution est estimée à 54%, ce qui, selon le critère de l'UICN, place le Busard cendré dans la catégorie VU (vulnérable) ou même EN (en danger).

Les suivis en Pologne et en France (informations de Vincent Bretagnolle, CNRS / CEBC - Centre d'Etudes Biologique de Chizé), ainsi que les enquêtes menées sur des transects en Afrique (Trierweiler & Koks 2009) indiquent un déclin de la population. Dans la Liste rouge de l'UICN des espèces menacées (2013) la tendance de la population du Busard cendré a été identifiée comme décroissante. Il est souhaitable que le plan d'action de l'espèce soit développé d'urgence pour au moins l'ensemble de la population européenne. Parce qu'une grande partie de la population se reproduit dans les Etats de l'UE et que de nombreuses menaces pour l'espèce résultent de la mise en œuvre de la politique agricole commune de l'UE, le plan d'action de l'espèce devrait être commandé et financé par la Commission européenne.

Le Busard cendré est une espèce des terres cultivées, d'où de nombreuses menaces qui résultent de l'utilisation des terres. En Europe, les changements agricoles ont eu le plus fort impact sur la population du Busard cendré. Les menaces découlent à la fois de l’intensification de l'agriculture et de l'abandon des terres agricoles. L'identification des menaces est essentielle à la conservation de l'espèce. Les facteurs qui influent sur la population polonaise du Busard cendré et les menaces dans les sites de reproduction ont été identifiés.

Les objectifs spécifiques du Plan d'action et les mesures proposées pour les atteindre sont indiqués dans le tableau ci-joint. Dans le document, chaque action est décrite en détail, y compris les moyens d'exécution et sa localisation. Les partenaires impliqués dans la réalisation du plan sont indiqués. Un résumé des coûts et des moyens de financement sont présentés. En outre, la gestion et un calendrier de mise en œuvre sont proposés. Pour chaque mesure, une valeur minimale de l'indicateur de résultat est indiquée, ainsi que le moyen et la source de vérification.

Le Plan National d'Action pour la conservation Busard cendré a été créé pour une période de dix ans et entre en vigueur le 1er Janvier de l'année suivant l'année de l'approbation par la Direction générale de la protection de l'environnement, qui supervise directement le processus de sa mise en œuvre.
 

Les objectifs spécifiques et leurs actions sont présentés dans le document suivant: objectifs-et-actions-du-pna-busard-cendre-en-pologne.pdf