Drôme

Actualités


Actions en faveur de la chevêchette et de la chouette de Tengmalm

Bilan du suivi

Année 2015

Chouette de Tengmalm : un peu plus de données que les années passées : une vingtaine ce printemps. En dehors du Vercors, à noter deux chanteurs dans le Haut-Diois : le 8 avril à Valdrôme et le 30 avril à La-Bâtie-des-Fonds. Plus étonnant, un chanteur est noté en Drôme provençale le 24 avril à Nyons. En mai, au moins 10 loges occupées sont signalées dans le Vercors et des jeunes sont notés sur deux sites en juin et en août. Absence d'occupation de l'espèce dans les 28 nichoirs installés, en été 2013 par l'Association Mille-Traces, en forêt communale de St Agnan en Vercors. Globalement, une douzaine de territoires suivis dont 11 avec des loges occupées. La Chevêchette d’Europe est assez peu recherchée et notée, essentiellement observée dans les secteurs classiques des Hauts Plateaux du Vercors (une vingtaine de données). En forêt domaniale du Vercors,la reproduction est à nouveau constatée dans un épicéa sec dont une cavité est occupée depuis 2009 .A noter la découverte d'un chanteur à Bouvante, sur les premiers plateaux du Vercors, à des altitudes inférieures à ce qui était la norme jusque là (1175 m alt. ici). Même si ce chanteur devait être probablement célibataire au vu de l'activité vocale tardive (juin), cela indique qu'une expansion géographique probable de l'espèce est également à démontrer dans les massifs drômois… Un chanteur automnal avait d'ailleurs déjà été noté à plus basse altitude en octobre 2014 à Vassieux-en-Vercors (1127 m alt.). A suivre !
Globalement, une dizaine de territoires suivis dont 2 avec une loge occupée.
Coordination : Vincent Palomares

Année 2014

Vercors (26)
2 cavités de chevêchette d’Europe réoccupées pour la 5éme année consécutive, donc une fidélité remarquable à ces 2 sites A noter que l'un des arbres à cavité était également occupé par le pic épeiche, avec une cavité à moins d'un mètre en dessous de celle occupée par la Chevêchette !!! Aussi un nid de Chouette de Tengmalm à 500 m d'une autre cavité occupée par la Chouette hulotte, hors RBI.
Coordination : Gilles Trochard

Année 2013

Vercors (26)
Chevêchette d’Europe : un mâle sur la partie nord de la Réserve biologique intégrale début mai, puis plus rien lors d'autres passages et un couple le 5 juin avec échange de proie près de Pré Rateau (site revu à deux reprises sans nouveau contact). Aucune preuve de reproduction cette année.
Coordination : Gilles TROCHARD

Année 2012

Vercors (26)
Le suivi a été effectué dans la Réserve biologique intégrale de St-Agnan-en-Vercors (26) et les milieux contigus de la Réserve naturelle des Hauts Plateaux du Vercors. Cette prospection de 2012 a mis en évidence la stabilité voire une augmentation des effectifs de chevêchette d’Europe : 9 territoires occupés par un mâle dont 5 avec couples reproducteurs ont été suivis en 2012. Trois nidifications ont été suivies en détail : les pontes ont débuté les 18, 18 et 19 mars (3 territoires contigües, pontes aux mêmes dates à remarquer), avec des éclosions les 2, 3 et 5 mai et des dates d¹envol comprises entre le 1er et le 7 juin (soit un mois d'avance sur les moyennes des 3 saisons précédentes). Les nichées ont une réussite exceptionnelle : 2 fois 7 jeunes (dont 8 juv. visionnés au logoscope à 5 jours) et une fois 8 jeunes (dont 9 juv. visionnés à 5 jours) à l’envol. Deux autres nichées volantes ont été découvertes durant les derniers jours de juin. 5 adultes (3 mâles et 2 femelles) ont été capturés et suivis par télémétrie (3 territoires contigus). 2 nids de chouette de Tengmalm ont été découverts dans la même zone (dont une nichée non dénombrée à l'envol le 15/05 à 150 mètres d'une nichée de chevêchette avec 8 juv. à l'envol). 2012 a été une année de reproduction remarquable, sûrement due à l’abondance des campagnols (roussâtres principalement), sans évaluation précise. La coordination des pontes, leur avance d'un mois par rapport aux dates moyennes des saisons précédentes, l'importance des pontes et le nombre de juv. à l'envol, sont tout à fait notoires et surement une réponse concrète à une abondance de nourriture.
Coordination : Gilles TROCHARD

Année 2011

Vercors (26)
Le suivi a été effectué dans la Réserve biologique intégrale de Saint Agnan en Vercors (26) et les milieux contigus de la Réserve naturelle des Hauts Plateaux du Vercors. Cette prospection de 2011 a mis en évidence la stabilité des effectifs de chevêchette d’Europe : 7 couples ont été localisés et un mâle chanteur célibataire. Cinq nidifications ont été suivies : 4 d’entre elles échouent et la 5e produit 3 jeunes. Cette mauvaise reproduction semble liée à l’effondrement de la population de campagnol roussâtre.
Peu de chanteurs de chouette de Tengmalm ont été entendus et un seul nid a été découvert au printemps 2011 avec 2 jeunes.
Coordination : Gilles TROCHARD

Année 2010

Vercors (26)
Une prospection quasi-complète de la Réserve Biologique Intégrale de St Agnan en Vercors (26) sur 1 500 hectares environ, à une altitude de 1 000 à 1 500 mètres, a été réalisée en 2009 - 2010. La période de juin et début juillet a été consacrée aux suivis des reproductions. Cette prospection de 2010 a mis en évidence la stabilité des territoires de chevêchette d’Europe découverts en 2009. Sept mâles chanteurs cantonnés ont été découverts pratiquement aux mêmes endroits que l’année précédente. Un huitième chanteur est suspecté. Cinq nids ont été découverts avec 13 jeunes à l’envol au minimum. Une nichée de cinq jeunes a été détruite par un prédateur.
Des suivis télémétriques d’un mâle, d’une femelle et d’un juvénile ont été réalisés.
Le suivi des arbres avec cavités n’a pu être poursuivi comme en 2009. Néanmoins, quatre nids de chouette de Tengmalm ont été découverts dans la RBI.
Coordination : Gilles TROCHART

Contacts et liens utiles

- Gilles TROCHARD (coordinateur)
- Vincent PALOMARES (coordinateur)

- http://rhone-alpes.lpo.fr/auteur/lpo-drome
- http://www.faune-drome.org/