Haute-Savoie

Actualités


Chevêchette 2013

 Après un très bel automne 2012 avec de nombreux chanteurs de Chevêchette dans tout le massif vosgien, l'espèce est devenue très discrète à partir de mi-novembre...

Début janvier, mes premières sorties dans les Vosges du Nord sont infructueuses. Le dimanche 6, la température est douce (6°) et le ciel est couvert. A 7h46, une Grive draine ouvre le concert matinal et aussitôt une Chevêchette entonne son chant durant quelques minutes. Les sorties suivantes sur ce site sont restées vaines. La nouvelle offensive de l'hiver a calmé les ardeurs tant de la Grive draine que de la Chevêchette ! Patience... sa présence début janvier est de bonne augure pour la suite.

Yves Muller

Actions en faveur de la chevêchette et de la chouette de Tengmalm

Bilan du suivi

Année 2015

Chouette de Tengmalm : Cette année, 100 sorties de prospection avec 301 points d’écoute permettent 57 contacts avec l’espèce. En automne, 20 sorties sur 17 communes donnent 6 contacts. Au printemps, 80 sorties sur 34 communes permettent de contacter l’espèce 51 fois sur 19 communes. Au minimum 32 territoires ou chanteurs.
Durant cette saison, des sorties avec protocoles ont été mises en place pour avoir une idée sur l’évolution des effectifs de l’espèce. Pour la reproduction, 2 loges distantes de 1800 m sont occupées le 08/04 et le 27/05 sur la commune d’Allèves(PhF) et 2 loges sont occupées (grattages de troncs) les 09/04 et 31/05 sur Chamonix (Fabien Noel Stocco).
Chevêchette d’Europe : au moins 291 sorties sur 687 points d’écoute concernent cette espèce. En automne, 123 sorties permettent 77 contacts dans 34 communes. Notons 8 nouveaux sites. Au printemps, ce sont 171 sorties qui permettent 88 contacts dans 29 communes. Au minimum 53 territoires ou chanteurs. La reproduction est constatée 6 fois, 3 fois sur la commune de Vallorcine (D.Rodrigues, JCa, EGf, C.Morvan, S.Reyt), la reproduction échoue dans une loge, 5 jeunes à l’envol dans la 2ème (Daniel Rodrigues) et 3 jeunes à l’envol dans la dernière loge (Fabien Noel Stocco), 1 fois aux Houches avec 2 jeunes à l’envol(JCa), 1 fois à Passy sans précision sur le nombre de jeunes et une fois sur Saint-Gervais-les-Bains avec 4 jeunes à l’envol (D.Rodrigues).
Coordination : PASCAL CHARRIERE (LPO Haute-Savoie)

Année 2014

Sur la période concernée, 85 sorties de prospection pour la Chouette de Tengmalm permettent 44 contacts sur 30 sites, dont 40 contacts sur 26 sites au printemps.
La reproduction est constatée 3 fois, des cris de jeunes sont entendus le 15/06 sur la commune de Vallorcine, un couple élève au moins 2 jeunes sur la commune de la Chapelle d’Abondance et un jeune de l’année est retrouvé mort par un randonneur sur la commune de Chamonix-Mont-Blanc (Réserve naturelle Nationale des Aiguilles Rouges/Asters).
La progression de la répartition de l’espèce sur le département se poursuit et atteint aujourd’hui 166 localités dont 129 occupées au printemps.
Pendant la période concernée, les 267 sorties de prospections réalisées pour la Chevêchette d’Europe ont permis des contacts avec cette espèce sur 56 sites dont 43 au printemps. L’altitude varie entre 950m et 1 780m. La reproduction est constatée sur 10 sites : du 20/04 au 22/06 avec 5 jeunes à l’envol sur la commune de Vallorcine, du 06/06 au 23/06 avec au moins 4 jeunes à l’envol à La Chapelle d’Abondance, une nichée avec 4 jeunes à l’envol et une autre avec 3 jeunes à Saint-Gervais, 2 jeunes découverts le 30/06 à Allèves, 2 jeunes à l’envol sur la commune de Passy, 4 jeunes à Combloux, 2 jeunes sur un site et 4 jeunes sur un autre site aux Contamines-Montjoie (Réserve Naturelle Nationale des Contamines-Montjoie/Asters), soit un minimum de 25 jeunes à l’envol. La recherche de nouvelles localités se poursuit. Cette année, ce sont 20 nouveaux sites qui sont découverts dont 16 au printemps, ce qui donne un total de 169 sur le département dont 119 au printemps. La connaissance de la répartition de l’espèce progresse toujours.
Coordination : PASCAL CHARRIÈRE (LPO Haute-Savoie)

Année 2013

Pendant la période concernée, les 108 sorties de prospections réalisées ont permis des contacts avec la chevêchette d’Europe sur 58 sites dont 40 au printemps. L’altitude varie entre 950 m et 1 780 m. La reproduction est certaine sur un site à Vallorcine où une cavité est occupée. La recherche de nouvelles localités se poursuit et, cette année, ce sont 7 nouveaux sites qui sont découverts dont 5 au printemps, ce qui donne un total de 149 sur le département dont 103 au printemps. La répartition de l’espèce progresse toujours, mais des secteurs potentiellement favorables restent à prospecter. 3 observateurs cumulent 202 h de prospection. Sur la période concernée, 17 sorties de prospection pour la chouette de Tengmalm ne permettent que 4 contacts, uniquement au printemps. Un oiseau est retrouvé mort sur un sentier vers 900 m d’altitude en avril sur la commune de Thorens-Glières. Une autre est observé en juin dans une cavité sur la commune de Vallorcine. Par contre, des cavités occupées l’année dernière ne le sont pas cette année. La progression de la répartition de l’espèce sur le département se poursuit et atteint aujourd’hui 153 localités dont 119 occupées au printemps.
Coordination : PASCA L CHARRIÈR E (LPO Haute-Savoie)

Année 2012

Sur la période concernée, les 169 sorties de prospections réalisées ont permis 111 contacts avec la chevêchette d’Europe sur 59 sites dont 36 au printemps. L’altitude varie entre 900 et 1 780 mètres. La reproduction est certaine sur 3 sites et au moins 8 jeunes se sont envolés. La recherche de nouvelles localités se poursuit et, cette année, 22 nouveaux sites sont découverts dont 12 au printemps, ce qui donne un total de 145 sur le département dont 101 au printemps. La répartition de l’espèce progresse toujours, mais de nombreux secteurs potentiellement favorables restent à prospecter. Sur la même période, 99 données concernant la chouette de Tengmalm ont pu être collectées totalisant 71 contacts sur 50 localités. La reproduction est certaine sur 3 sites avec au moins 2 jeunes à l’envol. Des prospections pour la ZPS du Roc d’Enfer, du PNR des Bauges et sur d’autres sites souvent non connus ont permis ces bons résultats. La progression de la répartition de l’espèce sur le département se poursuit et atteint aujourd’hui 158 localités dont 124 occupées au printemps. A noter la présence de 2 loges distantes de 1 800 mètres occupées en même temps dans la commune d’Allèves.
Coordination : PASCA L CHARRIÈR E (LPO Haute -Savoie)

Année 2011

Un peu moins de 200 sorties de prospection réalisée sur la période concernée ont permis 91 contacts avec la chevêchette d’Europe répartis sur 69 sites dont 60 au printemps distribués sur 55 localités. Les mentions printanières sont comprises entre 1 048 et 1 623 m d’altitude. La reproduction est certaine sur 6 sites. La poursuite de la détermination de la répartition de l’espèce en Haute-Savoie progresse et atteint aujourd’hui 123 localités connues dont 89 durant la période de reproduction. La répartition de l’espèce commence à être bien connue mais il persiste encore des secteurs potentiels non explorés comme la partie est du massif du Haut Chablais.
Sur la période concernée, une seule sortie de prospection ciblée sur la chouette de Tengmalm a permis un contact. Les autres mentions, récoltées au hasard, sont réparties sur 6 sites dont 5 au printemps distribués sur 5 localités. Les mentions printanières sont comprises entre 843 et 1 466 m d’altitude. La reproduction est certaine sur un site. La poursuite de la détermination de la répartition de l’espèce en Haute-Savoie progresse lentement et atteint aujourd’hui 128 localités connues dont 94 durant la période de reproduction. Il persiste encore de nombreux secteurs potentiels répartis sur tout le département. Notons un oiseau recueilli affaibli dans la cour d’un lycée à Thonon-les-Bains, sur les bords du lac Léman…
Coordination : David REY & PASCAL CHARRIÈRE (LPO Haute-Savoie)

Année 2010

Haute-Savoie (74)
La connaissance de la répartition de la chevêchette d’Europe a bien progressé dans le département avec davantage de données récoltées durant la saison de reproduction que précédemment (25 en 2010 et 9 en 2009). L’altitude de contact la plus basse est de 1 113m. En 2010, 107 sites ont été prospectés dont 48 se révélant positif, avec 35 nouvelles localités (printemps et automne) portant à 103 le nombre de localités connues en Haute-Savoie.
Il en est de même pour la chouette de Tengmalm concernant la connaissance de sa répartition mais avec une progression moindre. 22 sites sont prospectés et 12 se révèlent positifs. Moins de données récoltées durant la saison de reproduction que précédemment (10 en 2010 et 12 en 2009). L’altitude de contact la plus basse est de 1 050 m. En 2010, 22 sites sont visités avec 12 qui sont positifs (printemps et automne) dont 8 inconnus auparavant portant à 58 le nombre de localités connues en Haute-Savoie.
Coordination : David REY (LPO Haute-Savoie)

Contacts et liens utiles

- LPO Haute-Savoie, David Rey (coordinateur)

- http://haute-savoie.lpo.fr