Actualités

Galerie photo (cliquez sur les vignettes)

Formation rapace diurnes les 20 21 et 22 avril dans les Gorges du Verdon

La LPO PACA organise du 20 au 22 avril un stage Rapace diurne ouverts aux naturalistes amateurs ou professionnels.
Durant trois jours nous prospecterons les meilleurs spots de la région (Vinon sur Verdon, Grand Canyon du Verdon,…) pour apprendre à identifier la majorité des espèces de la région et mieux connaitre leurs mœurs. Parmi les espèces observées au court des stages précédents on peut citer Aigle Royal, Vautour Fauve, Moine et Percnoptère, Faucon crécerelle, Hobereau, Pèlerin, Épervier d'Europe, Autour des palombes , Circaète Jean le Blanc, Milan noir, ....
Une observation de la curée des Vautours est même programmée (sous réserve).

Caméra en Israël

Guilad Friedemann, de l’université de Tel Aviv, a installé une caméra sur une aire de circaète en Judée. Les images sont retransmises en direct sur
http://www.kkl.org.il/

Une vidéo de 2 minutes montre notamment la femelle déposant sa ponte. Guilad précise que la ponte a durée environ 30 minutes, en fin de soirée :
https://www.youtube.com/watch?v=IibTZgTWEFw
 

Apport de matériaux

En mars, les couples de circaètes se retrouvent dans les sites de reproduction. Les transports de matériaux peuvent permettre de localiser l’aire, mais les oiseaux rechargent aussi parfois une aire qu’ils n’utiliseront finalement pas…

Passage record dans les Alpes-Maritimes !

Le site des « Vignobles de Bellet », dans les Alpes-Maritimes, est un des principaux sites d’observations des passages pré et postnuptiaux des circaètes.
http://www.migraction.net/index.php?m_id=112&frmSite=89&graph=synthesis&action=list
Cette année, un afflux record pour la première décade de mars est observé :
Le 7 mars, 363 circaètes sont passés entre midi et 17h45. Le 8 mars, le premier pointait son bec dès 8h30 et en une heure, ce sont 118 oiseaux qui défilaient au sud du point d’observation (à 8 km du littoral). 180 oiseaux sont compté ce jour-là jusqu'à 17h40.
Entre le 7 et le 8 mars, ce sont donc 543 circaètes qui sont passés sur Bellet : du jamais vu pour la première décade de mars sur ce site
Source : Patrick Kern, obsmedit

 

La Plume du Circaète n°11

Le bulletin la Plume du Circaète n°11 est paru, il constitue les actes des dernières rencontres du réseau durant lesquelles plusieurs étrangers ont fait des interventions remarquées sur leurs études en cours.

La Plume du Circaète, n° 11 - décembre 2014 – Lecture en ligne - Télécharger

 

Conference on the Short toed Eagle in Italy - first announce

From the 10th to the 12 of September 2015 the Conference on the Short toed Eagle (Circaetus gallicus) will be held in the Museum of Natural History of Maremma, Grosseto, Italy.

Original contributions on the morphology, behaviour, general ecology, conservation and distribution of the Short toed Eagle are welcome . The Conference will be anticipated by a workshop on the 10th of September on conservation projects of raptors in the Mediterranean. They communication could be presented either in Italian or English , French and Spanish languages and will be published in Acta of the Museum of Natural History of Maremma.
The deadline for the subscription is 30th June 2015.

For further information, application form and instructions to the authors please contact :

Rassemblement de Circaètes dans l’Aude.

Le 18 août 2014, un rassemblement de 10 circaètes a été observé sur un champ moissonné d’une plaine viticole à Laure-Minervois, dans l’Aude. Cette concentration est d’autant plus remarquable que certains suivaient un tracteur passant la charrue à disques sur cette parcelle de moins d’un hectare, à la manière des milans noirs, et semblaient peu farouches.
Pas moins de 10 oiseaux ont été observés simultanément, évoluant à des hauteurs différentes, en vol stationnaire de chasse pour les uns ou cerclant au-dessus du champ et des vignes alentours pour les autres.
Des interactions entre ces rapaces ont été observées, se traduisant par de nombreux cris et vols, cou tendu et serres pendantes comme pour assurer la défense d’un territoire.

Bilan de 14 années de suivi en Isère

Le dernier numéro du Bièvre n° 26, revue de la LPO Rhône-Alpes, est consacré au thème de la forêt. Parmi les nombreux articles sur les espèces fréquentant le milieu forestier, une synthèse est dédiée au suivi du circaète en Isère.

Quatorze ans de recherche et de suivi des couples de circaète Jean-le-Blanc Circaetus gallicus dans le sud-est du département de l’Isère. Le Bièvre - Tome 26. Françoise Chevalier, LPO Isère : Bievre 26_Circaete_basdef.pdf

Les circaetes sont de retour !

Sur ce site en Haute-Loire, le mâle est observé pour la première fois le 10 mars. Trois jours après son arrivée, il restaure l'aire utilisée en 2012. Le 16 mars, encore célibataire, il fait 6 apports de rameaux frais en l'espace d’une heure. Les branchettes annexes des grandes branches le gênent beaucoup. Il en coupe certaines avec le bec, d'autres sont tissées dans les matériaux du nid.
Le 19 mars, durant l’après-midi, il apporte 3 orvets à la femelle, revenue le 17 ou le 18 mars sur son site de nidification.
Bernard Joubert.

Les circaètes opportunistes en Israël

En France, il n’est pas rare de voir les busards, les faucons crécerelles, les milans, les goélands, etc. profiter des travaux agricoles pour chasser les proies mises à découvert. En Israël, ce sont les circaètes qui sont coutumiers de ce comportement.
Le 27 aout, Ron Milgalter filme une trentaine de circaète en chasse, plongeant avec frénésie dans les sillons tracés par un tracteur, pour y capturer une majorité de rongeurs et quelques serpents. En Israël, les circaètes partent régulièrement en chasse à plus de 20 km (jusqu’35 km selon les suivis satellitaires menés par G.Friedemann) de leur site de reproduction pour exploiter des zones très ouvertes, où il n’y a pas de sites de reproductions favorables mais où les proies sont abondantes.

Logos LPO