Actualités

Galerie photo

La Plume du Circaète n°11

Le bulletin la Plume du Circaète n°11 est paru, il constitue les actes des dernières rencontres du réseau durant lesquelles plusieurs étrangers ont fait des interventions remarquées sur leurs études en cours.

La Plume du Circaète, n° 11 - décembre 2014 – Lecture en ligne - Télécharger

 

Conference on the Short toed Eagle in Italy - first announce

From the 10th to the 12 of September 2015 the Conference on the Short toed Eagle (Circaetus gallicus) will be held in the Museum of Natural History of Maremma, Grosseto, Italy.

Original contributions on the morphology, behaviour, general ecology, conservation and distribution of the Short toed Eagle are welcome . The Conference will be anticipated by a workshop on the 10th of September on conservation projects of raptors in the Mediterranean. They communication could be presented either in Italian or English , French and Spanish languages and will be published in Acta of the Museum of Natural History of Maremma.
The deadline for the subscription is 30th June 2015.

For further information, application form and instructions to the authors please contact :

Rassemblement de Circaètes dans l’Aude.

Le 18 août 2014, un rassemblement de 10 circaètes a été observé sur un champ moissonné d’une plaine viticole à Laure-Minervois, dans l’Aude. Cette concentration est d’autant plus remarquable que certains suivaient un tracteur passant la charrue à disques sur cette parcelle de moins d’un hectare, à la manière des milans noirs, et semblaient peu farouches.
Pas moins de 10 oiseaux ont été observés simultanément, évoluant à des hauteurs différentes, en vol stationnaire de chasse pour les uns ou cerclant au-dessus du champ et des vignes alentours pour les autres.
Des interactions entre ces rapaces ont été observées, se traduisant par de nombreux cris et vols, cou tendu et serres pendantes comme pour assurer la défense d’un territoire.

Bilan de 14 années de suivi en Isère

Le dernier numéro du Bièvre n° 26, revue de la LPO Rhône-Alpes, est consacré au thème de la forêt. Parmi les nombreux articles sur les espèces fréquentant le milieu forestier, une synthèse est dédiée au suivi du circaète en Isère.

Quatorze ans de recherche et de suivi des couples de circaète Jean-le-Blanc Circaetus gallicus dans le sud-est du département de l’Isère. Le Bièvre - Tome 26. Françoise Chevalier, LPO Isère : Bievre 26_Circaete_basdef.pdf

Les circaetes sont de retour !

Sur ce site en Haute-Loire, le mâle est observé pour la première fois le 10 mars. Trois jours après son arrivée, il restaure l'aire utilisée en 2012. Le 16 mars, encore célibataire, il fait 6 apports de rameaux frais en l'espace d’une heure. Les branchettes annexes des grandes branches le gênent beaucoup. Il en coupe certaines avec le bec, d'autres sont tissées dans les matériaux du nid.
Le 19 mars, durant l’après-midi, il apporte 3 orvets à la femelle, revenue le 17 ou le 18 mars sur son site de nidification.
Bernard Joubert.

Les circaètes opportunistes en Israël

En France, il n’est pas rare de voir les busards, les faucons crécerelles, les milans, les goélands, etc. profiter des travaux agricoles pour chasser les proies mises à découvert. En Israël, ce sont les circaètes qui sont coutumiers de ce comportement.
Le 27 aout, Ron Milgalter filme une trentaine de circaète en chasse, plongeant avec frénésie dans les sillons tracés par un tracteur, pour y capturer une majorité de rongeurs et quelques serpents. En Israël, les circaètes partent régulièrement en chasse à plus de 20 km (jusqu’35 km selon les suivis satellitaires menés par G.Friedemann) de leur site de reproduction pour exploiter des zones très ouvertes, où il n’y a pas de sites de reproductions favorables mais où les proies sont abondantes.

Début mars, les circaètes reviennent en France

Aux vignobles de Bellet, site de suivi de la migration dans les Alpes-Maritimes où le passage des circaètes est remarquable, 980 individus ont été observés en migration entre le 9 et le 12 mars. 309 sont comptabilisés pour la seule journée du 12 mars (source migraction.net)
Plus au nord, au col de l’Escrinet, en Ardèche, au 12 mars, 5 individus seulement ont été observés. (source Migraction),

Le Circaète à l’honneur dans Terre Sauvage

Le dernier numéro de Terre Sauvage (mars 2103) publie un article sur le circaète dans les Alpes de Haute-Provence et en France. Ecrit par Johannes Braun, avec la collaboration de Jean-Pierre Malafosse, Bernard Joubert, Cédric Arnaud et de magnifiques photos de David Allemand.
Le pdf de la revue est téléchargeable sur : http://telecharger-pdf.com/?p=11773
Pour vous abonner : http://www.terre-sauvage.com/contacts/service-abonnement

 


 

Suivi satellitaires en Israël

En Israël, G.Friedemann et ses collègues des universités de Tel Aviv et de Haifa étudient les relations entre la buse féroce (buteo rufinus) et le circaète Jean-le-Blanc (Circaetus gallicus). Alors que la buse nichait dans les falaises des montagnes de Judée, la fermeture du paysage entraine un déplacement progressif de la population qui niche de plus en plus dans les arbres sur les contreforts de la montagne : le territoire des circaètes...

La compétition entre les deux espèces, pour les sites de reproduction et la ressource alimentaire, est étudiée grâce aux suivis satellitaires de 9 buses et 10 circaètes.
Deux vidéos montrent les opérations de terrain menées par G.Friedemann et son équipe.

Pages