ENEDIS

Actualités


Janvier 2017 - Bretagne - Enedis réhabilite en refuge un ancien transformateur électrique

Une haute tour contenant un transformateur électrique, vestige des années 50, vouée à la démolition, a été réhabilitée par Enedis en refuge pour la faune locale, le premier de ce genre en Bretagne.

Située à Pleslin-Trigavou, en bordure de la D166, elle a subi quelques travaux afin d'en faire un "triplex" où chaque espèce peut trouver sa place. Les locataires ont déjà emménagé:papillons, coccinelles, chouettes; de nouveaux ne vont pas tarder: hérissons, belettes, chauves-souris.

Cette reconversion est une initiative de Coeur Emeraude qui fédère la municipalité, Enedis et le Syndicat Départemental d'Electricité.

Janvier 2017 - Grands Causses - Signature d'un partenariat LPO/Enedis pour la sauvegarde des gypaètes

La signature de cette convention entre dans le cadre du programme européen Life Gypconnect qui vise à favoriser les échanges de populations de gypaètes barbus entre les Alpes et les Pyrénées.

Afin de faciliter et sécuriser ces échanges, il est primordial de réduire les risques d'électrocutions et de collisions de ses vautours avec les lignes électriques de distribution. La convention signée entre la LPO et Enedis vise à établir une cartographie des zones à risques afin de prioriser les travaux d'équipement des lignes en accessoires de protection avifaune.

Novembre 2016 - Aisne et Picardie – pose de perchoirs par Enedis

C’est une première dans l’Aisne et même en Picardie, 12 perchoirs ont été installés sur 5 km de lignes électriques de 20 000 volts à Mézy-Moulins à une dizaine de kilomètres de Château-Thierry.
Cette opération se situe dans le cadre d’un partenariat entre Enedis et Picardie Nature.
Mézy-Moulins était le lieu idéal pour cet équipement car on y observe toutes sortes d’oiseaux : cigogne noire, blanche, milan noir et royal, balbuzard pêcheur et grue cendrée.
Les perchoirs tiennent éloignés les oiseaux des risques électriques tout en leur permettant de se poser sur le support le plus haut dont ils sont friands.
 

Savoie - octobre 2016 - Expérimentation par Enedis de pose de balises par drône

Le 6 octobre, au dessus du lac de Tignes, Enedis expérimentait la pose de balises "avifaune" (anti-collision) par drône. La pente et la hauteur de la ligne de distribution électrique de 20 000 volts rendaient difficile et dangereuse l'intervention humaine (par nacelle ou perche au sol), d'où le choix de l'utilisation du drône.

L'expérimentation a été réalisée par une équipe suédoise (Hammarprodukter) qui fabrique les balises anti-collision (déjà largement utilisées par Enedis) et une équipe slovaque (e-Sense) pour l'utilisation du drône.

Le drône utilisé pèse 14 kg, charges comprises, il est guidé par GPS et caméra. Il ne peut effectuer ce type d'opération que dans des conditions météorologiques favorables.

Pour Enedis, opérateur habitué aux terrains exposés notamment en montagne, l'intérêt est de développer des matériels spécifiques et des méthodes d'intervention adaptées à ces conditions difficiles.

Ain - octobre 2016 - Un site Enedis devient Refuge LPO

Le 6 octobre, la LPO a signé la charte de création d'un refuge avec Enedis pour le site de 2 ha de son siège de Bourg en Bresse.

Cet espace vert arboré est désormais protégé et il devient officiellement un refuge de la LPO. Huit nichoirs ont été installés, le désherbage thermique remplace le chimique, tout un processus de préservation de l'environnement et de la biodiversité est mis en place.

Les particuliers, comme les 200 salariés du site d'Enedis, peuvent également devenir partenaires de la LPO en proposant leur jardin ou leur balcon comme refuge.

Présentation d'ENEDIS (précédemment ERDF - Electricité Réseau Distribution France)

Environ un tiers des lignes moyenne tension exploitées par ENEDIS sont aériennes et situées en zone rurale où elles permettent l'alimentation en électricité des lieux éloignés des grands centres de consommation.
Ces lignes peuvent avoir des conséquences néfastes pour certaines espèces d'oiseaux vulnérables, en raison de leurs caractéristiques. Certains oiseaux de grande envergure peuvent se poser sur des supports (poteaux) ou des appareillages électriques (interrupteurs) et s'électrocuter en touchant simultanément un conducteur et une masse, malgré leur espacement. Plus rarement, il peut être constaté des cas de percussion en vol de lignes électriques.

Pour plus d’informations, consultez le site institutionnel ENEDIS

Enjeux de la protection de l'Avifaune

Les solutions apportées par ENEDIS

Sur les nouveaux réseaux moyenne tension, la principale action d'ENEDIS est de faire en sorte que ces nouveaux réseaux soient absolument sans effet sur la biodiversité: la quasi-totalité des réseaux neufs sont désormais établie en souterrain.
Sur les réseaux existants, la plupart des actions consistent à la désensibilisation des lignes par les trois techniques suivantes:

  • la pose de protections isolantes à proximité des supports,
  • la mise en place de tiges empêchant les oiseaux de se poser sur les supports ou les interrupteurs aériens,
  • l'installation de spirales sur les conducteurs pour assurer une visibilité des lignes pour les oiseaux.

Le référent du CNA

Marie Pétureau