Eolien : 2016, une année noire pour les faucons crécerellettes héraultais

Pour rappel, quatre parcs éoliens (31 éoliennes au total) ont été implantés depuis 2006 sur le causse d’Aumelas (Hérault). Ces parcs éoliens sont situés à moins de 3 kilomètres des plus proches colonies du Faucon crécerellette et sont également situés dans le rayon d’action des deux principales colonies de Saint-Pons-de-Mauchiens et de Saint-Pargoire.
Un suivi de la mortalité aviaire est réalisé depuis 2010 par la LPO Hérault pour le compte de plusieurs Sociétés Projets représentées par la société EDF-EN France.
Pour l’année 2016, dans le cadre de ces suivis, au 21 juillet, la LPO Hérault déplore le constat de 8 cas de mortalité (dont 6 concernait des éoliennes équipées du système DT Bird®) et ne peut que craindre de nouveaux cas au vu de l’expérience des années passées ayant montrée que la période critique reste à venir (fin juillet/début aout).
C’est pourquoi, dans l’urgence de ne pouvoir attendre une optimisation du système DT Bird® et en l’absence actuelle d’autres alternatives pour limiter cette surmortalité, la LPO Hérault demande pour cette fin d’année à ce que les éoliennes concernés soient stoppées durant la fin de période de présence de l’espèce.

LPO Hérault