Information du COGard: Le Faucon crécerellette nicheur certain dans le Gard en 2014.

Dans les années 1960-70 le Faucon crécerellette nichait sur quatre sites dans le Gard : Aigues Mortes en Petite Camargue, sur les falaises de Roquemaure et à Pujaut dans le Gard Rhodanien et sur les falaises du Mont Bouquet dans les Garrigues de Lussan. Dans les années 1980 seul le site du Mont Bouquet reste occupé par une population qui décline rapidement. A partir de 1985 les observations ne sont même plus annuelles. La dernière tentative de reproduction a lieu en 1991.
En juillet 2014, le COGard est contacté pour un poussin de faucon tombé du nid à Aubais dans le Sommièrois. Le réseau de collecte de l'Hôpital de la Faune Sauvage Garrigues Cévennes de Goupil Connexion est activé et l'oiseau est acheminé et pris en charge par ce centre de soins. Ce poussin qui n'est pas encore totalement emplumé sera identifié comme un crécerellette grâce à ses ongles blancs. Il sera relâché, à la Réserve Naturelle du Ranquas, Saint Maurice de Navacelle (Hérault) le 15/08/2014. Cette espèce fait son retour comme nicheur certain dans le Gard après plus de vingt ans d'absence. Événement attendu depuis déjà quelques années étant donné le développement des populations en Crau, dans l'Hérault et l'Aude grâce aux efforts de protection entrepris depuis presque trente ans.
La rencontre d'un de nos adhérents, en août avec la personne qui a découvert le poussin, a permis de localiser un site de nidification probable sous les tuiles d'une toiture comme pour les colonies de l'Hérault.
Des faucons crécerellettes ont déjà été observés sur cette commune en 2009 et 2013. Peut être les prémisses de l'installation d'une colonie, le village s'y prête avec un vieux château, des mas et une campagne environnante semblable à celle des sites héraultais. A suivre l'an prochain...