Le Faucon crécerellette, bientôt nicheur sur le massif de l’Arbois?

Le massif de l’Arbois, à proximité d’Aix-en-Provence, avec la présence d’individus observés en chasse lors de la migration depuis les années 80 et celle d’un couple nicheur en 2007, est considéré comme un site potentiel pour l’installation d’une nouvelle colonie.
Deux critères sont déterminants pour l’installation d’une colonie :
- l’abondance de proies dans des paysages ouverts ; cette espèce essentiellement insectivore se nourrit préférentiellement selon les périodes, de criquets, sauterelles, courtilières ou scolopendres,
- la présence de lieux physiques pouvant accueillir les nids ; cette espèce cavernicole et coloniale est connue pour réaliser ses nids dans des tas de pierres (en Crau) ou en falaise, mais elle s’installe également très souvent dans des bâtiments d’habitation ou des ruines. Et depuis quelques années, les expériences menées ont prouvé que cette espèce s’accommode également très bien des nichoirs.
C’est la solution qui a été retenue sur l’Arbois, par la chargée de mission Natura 2000 Valérie-Claude Sourribes, en collaboration avec l’animateur du Plan National d’Action «Faucon crécerellette » de la LPO, Philippe Pilard. En l’absence de bâtiments ou de cavités favorables dans les falaises, la pause de nichoirs est apparue comme l’unique alternative pour pallier cette absence de site de nidification alors même que la ressource alimentaire semble très riche sur ce site pour le Faucon crécerellette.
Restait alors à trouver le support pour ces nichoirs. La solution la plus évidente a semblé être la pose sur les pylônes haute et très haute tension. Et c’est avec enthousiasme que RTE a répondu positivement à la sollicitation de la chargée de mission Natura 2000. Un partenariat fructueux s’est ainsi mis en place ; RTE a pris en charge l’acquisition des nichoirs et accepté de mobiliser du temps de ses agents pour la pose et l’entretien des nichoirs pour les années à venir. La pose des 15 nichoirs a été réalisée le 16 juin 2014. Le suivi de ces équipements sera pris en charge de concert par l’animatrice Natura 2000 et l’animateur du « PNA Faucon crécerellette ».
Les faucons crécerellettes n’ont à se soucier de rien, … si ce n’est d’assurer leur reproduction et ainsi la survie de leur espèce !