Actualités

Galerie photo

Eolien : 2016, une année noire pour les faucons crécerellettes héraultais

Pour rappel, quatre parcs éoliens (31 éoliennes au total) ont été implantés depuis 2006 sur le causse d’Aumelas (Hérault). Ces parcs éoliens sont situés à moins de 3 kilomètres des plus proches colonies du Faucon crécerellette et sont également situés dans le rayon d’action des deux principales colonies de Saint-Pons-de-Mauchiens et de Saint-Pargoire.
Un suivi de la mortalité aviaire est réalisé depuis 2010 par la LPO Hérault pour le compte de plusieurs Sociétés Projets représentées par la société EDF-EN France.

Film sur la réintroduction du Faucon crécerellette en Bulgarie

Ce film d’une durée de 26 minutes est en langue bulgare mais il est aussi sous-titré en anglais. Il décrit la première phase (2013-2015) du programme de réintroduction du Faucon crécerellette mené dans le sud de la Bulgarie dans le cadre d’un programme LIFE par l’association Green Balkans en partenariat avec l’association espagnole DEMA. Cette opération de réintroduction est très similaire à celle menée en France par la LPO entre 2005 et 2009 dans le département de l’Aude avec des résultats très positifs quant au statut de cette espèce puisqu’on y a dénombré en 2015 : 25 couples nicheurs et 76 jeunes à l’envol.
Pour visionner ce film, suivez le lien.

Zone d’hivernage des Faucons crécerellettes originaires de Bulgarie

Dans le cadre d’un programme LIFE mené en Bulgarie par l’association « Green Balkans » pour la réintroduction du Faucon crécerellette, plusieurs individus ont été équipés de balises satellitaires. Deux femelles BSB et BDS ont rejoint leurs quartiers d’hivernage situés au Tchad et au Niger. Leurs trajets sont indiqués sur la carte présentée ci-contre.

Bilan de la reproduction 2015 en France

L’effectif de la population française du Faucon crécerellette atteint 363 couples nicheurs en 2015, répartis en 4 noyaux de population (Crau (166 couples), Hérault (171 couples), Aude (25 couples) et Gard (1 couple)) soit une diminution de 16.74 % par rapport à l’année dernière (436 couples). En conséquence, le nombre de jeunes à l’envol (773 poussins) diminue également (987 poussins en 2014).

Parution du « Le Faucon crécerellette » n°20-21

Le dernier numéro de la feuille de liaison « Le Faucon crécerellette » n°20-21 est paru ! Il relate les activités et observations réalisées dans le cadre du Plan National d’Actions au cours de l’année 2014.

Vous pouvez le lire en ligne (lecture en ligne) ou bien le télécharger (pdf), soit en basse définition (1.2 mo), soit en haute définition (16 mo):

- CrecInfo_20-21_vf_BasseDef.pdf

Appel à dons en faveur du Plan national d’Actions

Le Plan National d’Actions en faveur du Faucon crécerellette bénéficie de financements publics, leur montant est de 50 000 euros en 2015. Cependant, les subventions de l’état et des collectivités territoriales sont en forte diminution (moins 40 % en deux ans) du fait de la mauvaise conjoncture économique. En 2014, le budget alloué au Plan National d’Actions n’a pas permis de mettre en œuvre toutes les actions programmées comme par exemple, les prospections et le suivi des dortoirs.

Bilan 2015 des rassemblements postnuptiaux

Cette année encore, l’enveloppe budgétaire réduite du PNAFC rendait un suivi saisonnier complet des dortoirs inenvisageable. Le suivi des rassemblements postnuptiaux étant important pour améliorer les connaissances sur le phénomène de dispersion pré-migratoire de l’espèce, évaluer les mouvements éventuels d’oiseaux entre les sites de rassemblement identifiés, il a néanmoins été décidé de réaliser un seul comptage simultané autour du pic de présence de l’espèce (fin août/début septembre).