Bilan 2014 campagne Faucon pèlerin dans les Vosges

Le printemps, particulièrement favorable cette année, aurait dû nous apporter une reproduction maximale, le début de saison confirmait cet état de fait, avec une bonne occupation des sites habituels.
Au fil des semaines cependant, nous avons constaté une prédation animale plus importante que les années précédentes, des sites jusque là épargnés par cette prédation ont connu l'échec dés la ponte ; le principal prédateur présumé étant la Martre des Pins, mais également le Grand-Duc d 'Europe, avec une capture quasi certaine d'une femelle en couvaison active, sur une aire installée à 800 mètres d'une aire de Grand-Duc (récupération de la patte et la cuisse du pèlerin au pied de l'aire). Constatation également de pontes de valeur moins importante, quelques pertes de poussins en cours d'élevage, et des non reproductions non expliquées (dérangements, perturbations ?), un nouveau site découvert tardivement par voie de presse, dans un secteur "hyper balisé" de sentiers de randonnées et "hyper fréquenté", avec vue imprenable sur l'aire à moins de 5 mètres.
Bilan de l'année : 17 couples nicheurs, 8 couples producteurs, 9 échecs, 18 jeunes à l'envol, soit un bilan mitigé. Nous
avons déjà connu mieux, mais la pression des nouveaux sports de plein air, randonnée surtout, et le retour discret mais certain, du Grand-Duc, risquent de faire stagner, voir baisser, la population du Faucon pèlerin dans les Vosges, et toujours le manque cruel de surveillants.
Jean-Marie BALLAND, coordinateur départemental pour les Vosges