Les pèlerinologues sont en deuil

Bien triste nouvelle, notre grand ami René Ruffinoni nous a quittés dimanche 30 octobre.

Le « Niot », car dans la région d’Arbois chacun a son petit surnom, parfois héréditaire, a été un ornithologue de terrain français qui s’est le plus dévoué et le plus investi pour la prospection, le suivi et la protection du faucon pèlerin. Dès le milieu des années soixante, il est avec quelques autres « fondus » celui qui, dans le département du Jura, participe et organise la surveillance de couples de faucons menacés par des trafiquants d’oiseaux. En 1970, René est un des initiateurs du « Fonds régional d’intervention pour les rapaces » (FRIR), la première association française scientifiquement dédiée à la protection des rapaces à un niveau régional, qui, par la suite, a donné naissance au Fond de sauvegarde de la faune jurassienne dont « Ruffi » était un des membres les plus dynamiques. Il a été de ceux qui se sont engagés dans les situations parfois hasardeuses que Monique son épouse a dû endurer, à la sécurisation ou à la construction d’aires artificielles, non seulement dans la région mais aussi jusqu’au Pays Basque. Ses actions de terrain ont largement contribué au retour et à la consolidation de la population du faucon pèlerin dans notre pays.

« A l’instar de celles de l’espèce sauvage qu’il affectionnait le plus, ses moustaches feront partie, avec son sourire parfois moqueur, d’une des images de ce personnage haut en couleurs, qui a été notre très grand ami. »

  René-Jean Monneret

La presse locale lui a rendu hommage.

La LPO Mission rapaces, qui avait une grande admiration pour ce protecteur des rapaces et du Faucon pèlerin en particulier, adresse ses plus sincères condoléances et tout son soutien à sa famille et à ses proches.