Actualités

Cette rubrique est la vôtre ! Vous y trouverez les dernières actualités du Faucon pèlerin en France. Si vous avez une information intéressante à faire passer, cliquez ici

Photos du moment

Programme de baguage couleur dans le Nord et le Pas-de-Calais

 Les premiers Faucons pèlerins bagués sont à l’envol dans le Nord et le Pas-de-Calais

Cette année, le GON a procédé au baguage de 7 Faucons pèlerins à travers la région. La plupart ont quitté le nid (Villers-Pol, Armentières, Saint-Amand-les-Eaux...). Observez bien les pattes des juvéniles que vous allez rencontrer, dans l'espoir de lire les bagues et ainsi de pouvoir suivre leurs ...pérégrinations !

Vous avez lu une bague ? Contactez cedric.beaudoin@gon.fr

Tous les détails sur le baguage des faucons régionaux ici : https://gon.fr/gon/les-premiers-faucons-pelerins-bagues-sont-a-lenvol-da...

Le guide de prospection des pylônes électriques

Ce document est un recueil d'éléments pratiques pour réaliser l'inventaire de la nidification des faucons pèlerins sur pylônes électriques en plaine lorraine. Il est tout à fait transposable à d'autres territoires en France. Tous ces trucs et astuces ont été acquis suite à l'expérience d'une dizaine d'années de sorties et de prospections ainsi que par des informations opportunistes apportées par d'autres contributeurs qui n'ont pas eu le temps ou la disponibilité d'assurer un suivi régulier.

Appel à participation au suivi du Faucon pèlerin dans les Vosges en 2018

 La nouvelle saison de reproduction du Faucon pèlerin démarre. Les couples sont actuellement cantonnés sur leurs sites privilégiés, et les parades nuptiales vont bon train. C’est le meilleur moment pour repérer leur présence, et ainsi se faire une idée sur leur intention, ou pas, de nidifier sur le site. Malheureusement le département manque de volontaires, et le suivi de tous les couples devient problématique. Depuis 2010, la population juvénile du Faucon pèlerin a sérieusement baissé, passant de 24 jeunes/an à 8 jeunes/ an en 2016, avec cependant un léger mieux en 2017, mais nettement insuffisant pour retrouver une population pérenne. Les couples sont toujours bien présents en début de nidification sur leurs sites respectifs, mais beaucoup d’entre eux ne se reproduisent pas, délaissant leurs sites, victimes de prédation (animale) ou de dérangements (humains).

Un nouveau nichoir à Civaux

Depuis dix ans, un couple de Faucons pèlerins niche sur la centrale nucléaire de Civaux, dans la Vienne. Plus de vingt jeunes pèlerins se sont envolés du nichoir installé à 70 mètres de hauteur sur la crinoline d’une tour de refroidissement.

Un nichoir pour les pèlerins du 13e

Suite à la tentative de reproduction, en 2016, du couple de Faucon pèlerin, un nichoir vient d'être installé sur la tour Antoine & Cléopâtre du 13e arrondissement de Paris. L'emplacement choisi pour la pose correspond au rebord qui avait été utilisé par la femelle pour pondre. 
Espérons que le nichoir soit investi rapidement !

La LPO remercie les propriétaires et le conseil syndical de la tour Antoine & Cléopâtre ainsi que la fondation Nature & Découvertes qui ont permis à ce nichoir d'être installé. Merci également à Yves Gestraud qui a suivi l'opération de pose, appareil photo à la main.
La LPO

Une webcam à Saint-Amand-les-Eaux

Vous l'aurez peut-être déjà vu via notre facebook, le Groupe Faucon pèlerin du GON notamment avec la section du Vanneau et la mairie Saint-Amand-les-Eaux ont travaillé à la mise en place d'une webcam filmant en direct le couple nicheur de la Tour abbatiale.
Vous pouvez voir dès à présent les allers-venus du couple, des premiers signes de comportement nuptiaux, etc...
Voici le lien pour y accéder. 
Vous pouvez diffuser l'information via vos réseaux !
Bon visionnage.
Cédric Beaudoin (GON)

Le pèlerin, oiseau de l'année en Suisse

Le Faucon pèlerin a été déclaré "Oiseau de l'année 2018" par nos confrères de l'association BirdLife Suisse.
Cliquez ici pour en savoir plus.
A découvrir également ici, ce court métrage réalisé pour l'occasion.
La LPO

Adieu Christian

Un ami nous a quitté, un « mountagnol » comme nous aimions à le dire en parlant de nos racines communes en Montagne Noire, cette Montagne Noire qu’il a tant aimée et au sein de laquelle sa quête solitaire a su saisir avec tant de justesse et d’esthétique d’innombrables instants sauvages.
Un excellent naturaliste dont les premiers pas ont été faits en compagnie d’un jeune faucon crécerelle qui lui a sans doute dit : « s’il te plaît, apprivoise-moi ! », une leçon de respect mutuel qui lui a été profitable pour observer la vie sauvage en toute liberté et dans les meilleures conditions.
Un artisan de la photographie de la faune sauvage, respectueux, méthodique, sachant créer les conditions, donnant du temps au temps, patient jusqu’à attendre l’instant magique, l’émotion.

Pages

Actualités de 2007 à 2010

Archives 2007/2010, document pdf