Limousin

 Actualités 2012


Exemple de cohabitation réussie entre le pèlerin et les grimpeurs

Depuis qu’ils ont relancé le site d’escalade des rochers de Jupille, les grimpeurs font copain-copain avec un couple de faucons pèlerins. Un arrêté préfectoral de biotope formalise cette cohabitation afin d’offrir une paix royale aux rapaces durant la période de reproduction, du 1er février au 15 juin...

Lire la suite de l'article 

Bilan de la surveillance 2012 du faucon pèlerin en Corrèze

En 2012, 52 sites rupestres et 1 site urbain ont été inventoriés en Corrèze.
Ce dernier était fréquenté uniquement en dehors de la période de reproduction et aucune nidification n’a donc été constatée cette année, mais la présence du couple dans le nichoir à de nombreuses reprises lors de l’hiver 2012/2013 laisse espérer une future reproduction.

Actions en faveur du Faucon pèlerin

Inventaire et suivi :
- suivi de la popuation nicheuse

Sensibilisation :
- sensibilisation de publics cibles
- animation du réseau d'observateurs

Bilan de la surveillance 2014

Corrèze (19)
En 2014, 62 sites rupestres et 1 site urbain ont été inventoriés en Corrèze. Ce dernier était fréquenté uniquement en dehors de la période de reproduction et aucune nidification n’a donc été constatée cette année, mais la présence, à de nombreuses reprises, du couple dans le nichoir depuis deux ans laisse espérer une future reproduction. Sur les 42 sites contrôlés, 41 étaient occupés par l’espèce dont 7 en carrières (4 sont en activité). Au total, 34 couples ont été suivis parmi lesquels 24 ont niché avec succès menant 46 jeunes à l’envol (soit 12 jeunes de plus qu’en 2013). A noter que dans la vallée de la Corrèze, 3 couples ont été répertoriés sur une distance de moins de 3 km. La présence du grand corbeau sur certains sites et surtout la progression du grand-duc pourraient avoir un impact négatif sur la population de pèlerins dans les années à venir.
Ce bilan est le résultat d’un travail conséquent mobilisant une équipe de 22 bénévoles (285 heures de surveillance dont 90 par l’ONCFS). A souligner également que sans l’échange d’informations avec les agents de l’ONCFS, nous n’aurions pas les résultats de certains sites. Un grand merci à l’ONCFS 19 et à tous les observateurs bénévoles de la SEPOL et de la LPO Corrèze qui ont permis de suivre ce magnifique rapace en Corrèze.
Coordination : Arnaud REYNIER (LPO Corrèze)

Creuse (23)
La prospection et le suivi sont légèrement supérieurs à 2014 pour ce département, grâce notamment à la montée en puissance de l’investissement de l’ONCFS.
15 sites potentiellement favorables (sites rupestres, dont 1 accueillant un mur d'escalade en activité, 1 pont SNCF et majoritairement des carrières dont une partie est en activité) ont été prospectés, 13 sites étaient occupés et 11 ont été suivis. Pour les deux autres sites, le succès de reproduction (ponte mais pas d’informations disponibles par la suite, suite à un espacement trop important entre les visites et à la difficulté de suivi d’un site) n’a pas pu être déterminé. Ces couples sont donc considérés comme non suivi.
11 couples ont pondu parmi lesquels 4 ont échoué après la ponte et 7 ont produit 15 jeunes à l’envol (1 x 1 jeune, 4 x 2 jeunes et 2 x 3 jeunes à l’envol).
A signaler que le couple nichant sur le pont SNCF a enfin mené sa reproduction à terme avec un jeune à l’envol. Le site de Jupille (site d’escalade) a été occupé cette année avec deux jeunes à l’envol.
L'effectif départemental est estimé à 13-18 couples. Ce département reste sous-prospecté. La mobilisation des ornithologues locaux et l’augmentation de l’investissement de l’ONCFS devrait améliorer le suivi.
Coordinateur : Nicolas GENDRE (SEPOL/LPO), en lien avec le Service départemental de l’ONCFS

Haute-Vienne (87)
Hormis le site de la cathédrale de Limoges (fréquenté cette année uniquement par un immature en mars), 38 sites potentiellement favorables (sites rupestres, dont 1 accueillant un mur d'escalade en activité, et majoritairement des carrières dont une partie est en activité) ont été prospectés. 30 sites occupés ont été contrôlés et 28 suivis. Deux sites sont considérés comme non suivis car, pour l’un (falaise naturelle), le nombre de jeunes à l’envol n’a pu être déterminé et pour l’autre (nouveau site), l’aire de reproduction n’a pas été trouvée mais un couple était présent. 27 couples ont pondu et un a échoué avant ce stade. 6 couples ont échoué au-delà de la ponte et 21 ont produit 54 jeunes à l’envol (contre 44 en 2013) : 2 sites avec 1 jeune à l’envol, 6 sites avec 2 jeunes, 2 sites avec 3 jeunes & 1 site avec 4 jeunes. Ce résultat est plutôt très satisfaisant, notamment par comparaison à 2013 marqué par des conditions météorologiques exécrables au printemps.
Concernant le site rupestre abritant le mur d'escalade, la collaboration entre la SEPOL et le Club alpin français s'est poursuivie, permettant l'envol de 2 jeunes. Des efforts communs de surveillance et d’information ont été menés afin d’éviter tout dérangement et rappeler l’interdiction de grimpe au printemps. L'effectif départemental identique à celui de 2013 est estimé à 32-42 couples. Un travail de prospection des sites potentiellement favorables et une meilleure assiduité dans le suivi des sites permettraient d’affiner la population départementale et de mieux appréhender le nombre de jeunes à l’envol. L'année 2014 a été marquée par la poursuite de l’investissement important du service départemental de l’ONCFS 87.
Coordinateur : Nicolas GENDRE (SEPOL/LPO), en lien avec le Service départemental de l’ONCFS.

Contacts et liens utiles

- Coordinateur pour la Haute-Vienne et la Creuse : SEPOL & LPO - Nicolas Gendre
- Coordinateur pour la Corrèze : LPO Corrèze - Arnaud Reynier
Avec la contribution importante de l'ONCFS : SD 87 ONCFS, SD 23 ONCFS & SD 19 ONCFS

Site régional FALPER Limousin, hébergé par la SEPOL : pages spéciales (dont bilans régionaux)