Actualités

Cette rubrique est la vôtre ! Vous y trouverez les dernières actualités du Faucon pèlerin en France. Si vous avez une information intéressante à faire passer, cliquez ici

Photos du moment

Bilan de la surveillance 2015 en Dordogne

89... 89, tel est pour 2015 le nombre, a minima, de jeunes faucons pèlerins qui se sont envolés des différents sites du département. Pour mémoire, en 1985, un seul site était occupé avec un jeune à l’envol. Cette année-là marquait le retour du Faucon pèlerin comme oiseau nicheur en Dordogne, après environ 25 ans d’absence.
Depuis, que de chemin parcouru ! Au fil des années, le nombre de sites occupés n’a cessé de croître, mais au début des années de surveillance et de prospection, nous n’aurions jamais imaginé arriver un jour à de tels résultats. Et peu à peu, en allant de surprise en surprise, il a fallu se rendre à l’évidence : oui « le pèlerin » peut s’installer durablement et se reproduire à proximité de l’Homme, sur de très petites falaises ou bien encore dans des carrières en activité !

Les notes du pèlerin n° 26, 27 & 28

Les notes du pèlerin n° 26, 27 & 28 viennent de paraître. Un numéro dense et riche alimenté par un réseau pèlerin toujours plus mobilisé et engagé ! A télécharger ici ou à consulter en lecture en ligne.
Merci à tous les bénévoles et salariés qui oeuvrent au quotidien en faveur de cette majestueuse espèce.
La Mission rapaces

ONF et LPO, même préoccupation

Suite à une saison 2015 particulièrement mauvaise pour la reproduction du faucon pèlerin vosgien, toutes les initiatives pour optimiser au maximum les futurs sites susceptibles d’être utilisés par ce rapace emblématique doivent être tentées.

Bilan 2015 campagne Faucon pèlerin dans les Vosges

 Nouvelle année décevante pour la reproduction du Faucon pèlerin dans les Vosges, la plus mauvaise depuis 2008, Une fois encore, les conditions météorologiques ne sont pas en cause (printemps clément, pas de neige tardive, pas de pluie mettant en péril la couvaison). Sur 32 sites connus et 26 contrôlés, 21 seront suivis, 16 seront occupés par un couple, 14 par un couple nicheur, sur les 14, 13 seront suivis, 1 ne le sera pas par manque de surveillant, 2 dont le résultat ne sera pas connu. 6 couples seront producteurs de jeunes à l'envol, 7 connaîtront l'échec par prédation, dérangement et autres inconnus.Sur les 32 sites connus, et 27 reconnus comme sites de nidification avec des couples nicheurs les années précédentes, 10 ont tout simplement été désertés alors qu'aucune modification n'a été apportée aux sites. Les causes de cette désertion sont à rechercher activement.

Un couple nicheur sur la cathédrale d'Arras !

Bonne nouvelle, un couple de Faucons pèlerins a élu domicile sur la cathédrale d'Arras. La presse locale s'en fait l'écho. A lire ici.

Quatre fauconneaux à Bruxelles !

Quatre fauconneaux sont nés le 9 avril à la cathédrale des Saints Michel et Gudule.

Vous pouvez les suivre en direct grâce au système de caméras dont les images sont retransmises en streaming sur ce site web. Si vous vous rendez à Bruxelles, allez donc faire un tour sur le parvis de la cathédrale où vous pourrez observer les oiseaux depuis le poste d'observation installé du 28 mars au 17 mai. Les ornithologues présents seront ravis de vous accueillir et de vous faire découvrir le couple de Faucons pèlerins et leurs quatre jeunes !

A Paris, 3 jeunes sont nés le 5 avril (retrouvez les vidéos à la rubrique "suivi par caméra").

Un troisième pèlerin plombé en Bretagne !

En quelques mois, trois Faucons pèlerins ont été retrouvés morts en Bretagne, tous victimes de plombs de chasse ! Une enquête a été ouverte par l'Office national de la chasse et de la faune sauvage.
La LPO condamne fermement ces actes irresponsables et espère que les auteurs de ces faits seront punis. 
La destruction d'une espèce protégée est passible de 15 000€ d'amende et d'un an de prison.

Bilan des accueils de Faucon pèlerin dans l’Hérault depuis 2012

Depuis septembre 2012, le centre régional de soins de la faune sauvage de la LPO Hérault a récupéré sept Faucons pèlerins en soins (adultes et immatures) dont seulement deux ont pu être soignés et relâchés, les autres ont succombé à leurs blessures.
Sur ces sept faucons, deux ont été victimes de collisions, un d’électrocution et un animal retrouvé choqué sans en connaître la cause.
Encore une fois, trois d’entre eux ont été victimes de tirs illégaux pendant la saison de chasse.
La LPO Hérault condamne fermement ces actes d’un autre temps. Pour trois individus retrouvés, combien meurent dans un fourré ?

Faucons empoisonnés à Zurich !

Les faucons vedettes de notre dossier « pèlerin » ont été découverts morts lundi en périphérie de Zurich. Ils auraient été victime d’un pigeon empoisonné ayant servi de leurre. La tête des auteurs de ce geste révoltant a été mise à prix pour 10’000 francs par l’ASPO/BirdLife !

Drame à Wallisellen, dans l’agglomération zurichoise. Lundi dernier, deux femelles de faucon pèlerin ont été retrouvées sans vie aux pieds d’une cheminée qui leur servait de perchoir. La Salamandre avait prévu de raconter leur histoire dans le dossier dédié à cet oiseau, à paraître en août 2015. Lire la suite sur le site web de La Salamandre.

Deux Faucons pèlerins victimes de tirs en Bretagne

Deux Faucons pèlerins ont été plombés dans le Finistère en moins de deux mois.

Le premier oiseau, retrouvé dans un roncier sur la commune d'Ergué-Gabéric le 29 décembre 2014, avait été soigné à l'école vétérinaire de Nantes avant de finalement succomber à ses blessures. Le second a été tiré le 21 février dernier et retrouvé blessé à Guilers dans le jardin d'un particulier. Emmené chez une vétérinaire à Saint-Renan, l'oiseau est mort le lendemain. Du plomb a été retrouvé dans le corps de l'animal.

Ces cas ne sont pas isolés. La saison de chasse est chaque année une période propice à des actes malveillants envers les rapaces. La LPO et Bretagne Vivante condamnent fermement ces actes et rappellent que leurs auteurs contribuent à discréditer la chasse et les chasseurs aux yeux du grand public. La LPO et Bretagne Vivante ont porté plainte contre X pour destruction par tir d'espèce protégée.

Pages

Actualités de 2007 à 2010

Archives 2007/2010, document pdf