Bilan de la surveillance 2013 Dordogne

 

La saison 2013 a été marquée par la découverte d’un nouveau couple ainsi que par l’arrivée, à la fin du mois d’avril, d’au moins un oiseau sur un site occupé jusqu’alors par un couple de Faucons pèlerin.

En revanche deux sites ont été désertés : pour l’un (une carrière) la reprise partielle de l’exploitation peut expliquer cette situation. En 2012 la reproduction y avait échoué au cours de la couvaison. Quant à l’autre site (un ensemble rocheux) en trois années de suivi, nous n’y avons jamais décelé d’indices de reproduction.
Dix sites sont donc occupés en 2013 : huit avec un couple, et deux avec au moins un oiseau. Quatre sites sont des carrières : trois en activité et une désaffectée.
Les six couples nicheurs ont amené douze jeunes à l’envol (2012 : treize jeunes pour six couples nicheurs).
A ce jour, la totalité des sites connus se trouve dans le sud du département. Une colonisation vers le nord devrait avoir lieu au cours des prochaines années de par la présence de milieux favorables et l’augmentation, même lente, de la population du Grand-duc, que ce soit en Dordogne ou chez nos voisins du Lot et de la Corrèze.
Ce bilan est le fruit du travail réalisé par les surveillants bénévoles ainsi que par l’échange d’informations avec l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage.
Un grand merci aux surveillants : Marie-Thérèse et Claude Boudart, Jean-Claude Bonnet, Michel Hoare, David Simpson, Claude Soubiran, Rémi Teytaud
Daniel RAT