Premier bilan de la 6e rencontre nationale sur le Grand-duc

Les 28 et 29 octobre 2017, l’association Aubépine accueillait une soixantaine de naturalistes à l’occasion de la 6e rencontre nationale du réseau Grand-duc. Réunie à Liessies, à la frontière belge, cette rencontre a revêtue un caractère européen puisque des naturalistes italiens, belges et luxembourgeois ont présenté les résultats de leurs suivis.
Les communications ont notamment permis de détailler la situation du Grand-duc dans le Nord Pas-de-Calais depuis son installation dans les années 2000. Les carrières et sablières, parfois difficiles à prospecter, y sont toutes progressivement colonisées par le Grand-duc, avec des taux de reproduction particulièrement élevés.
Le suivi sur 50 km au Luxembourg montre une population dense (7 couples) et assez productive dans un habitat vallonné et diversifié. En Italie, dans la province de Pordenone, le Grand-duc niche sur un relief escarpé, en densité assez faible, et est impacté par les électrocutions.
Une session sur les nidifications atypiques illustre la grande adaptabilité du Grand-duc, capable de se reproduire à l’enfourchure d’un frêne dans une haie de l’Aisne, dans une aire d’Autour des palombes en Belgique, au sol dans le boulonnais, dans des fermes et sur un viaduc ferroviaire dans la Loire, en nichoir dans les Hauts-de France et en Haute-Garonne, etc.
En Lorraine, une expérimentation de la repasse montre une assez grande fiabilité pour détecter l’espèce et un impact nul sur sa reproduction. Dans le Rhône, l’animation d’un réseau de plusieurs dizaines de bénévoles requiert une organisation et une motivation certaine, mais permet un suivi précis à grande échelle. Dans l’Aveyron, un suivi récent révèle une forte densité locale mais une productivité mauvaise, a priori dépendante des populations de campagnols.
Toutes les initiatives locales sont relayées et centralisées par la LPO Mission Rapaces qui met à disposition du réseau un site Internet, un bulletin, un bilan annuel de suivis, une base de mortalité, etc.
Les interventions filmées par l’équipe d’Aubépine seront rendues disponibles dans les semaines qui viennent, en fonction de la taille des fichiers. Les actes de la rencontre font l’objet d’un prochain bulletin Grand-duc.