Un couple de Hibou Grand-Duc nichant en zone urbaine

Voici un cas d’école intéressant et très bien détaillé dans la revue Natagora d'une reproduction réussie en pleine ville.

Un couple de Hibou Grand-Duc (Bubo bubo), en 2015, s’est installé en haut d’une falaise à Couvin dans la province de Namur, au sud de l’ENTRE-SAMBRE-ET-MEUSE. La falaise fait quelques mètres de long et surplombe les habitations.
C’est l’implantation de l’aire au cœur de la ville qui étonne; rues, ruelles et jardins l’entourent de toutes parts.
Le Hibou Grand-Duc, généralement, s’accommode des humains si la situation est sans danger.

Le site d’observation, au milieu des maisons et des jardins, est aménagé juste en face du site occupé par le grand-duc.
Le Hibou grand-duc a été entendu la première fois, le 20 février de l’année 2015.
Grâce à Didier Delvin, jusqu’au 20 octobre 2015, chaque suivi fut minutieux.
Le bilan de la reproduction a été de 3 naissances (5 mai), un mort (17 mai) et de 2 jeunes à l’envol (24 juin). L’observation de la migration de la famille date du 10 juillet.
En janvier 2016, dans la cuvette de l’aire, 12 rats surmulots, 5 hérissons d’Europe, 4 pigeons domestiques, 3 campagnols terrestres, 1 pie bavarde, 1 geai des chênes ont été observés.

Avant d’atteindre des espaces campagnards composés d’un bocage, de prairies, de haies et de quelques vieux vergers, le couple a l’obligation de survoler les espaces construits, avec 240 m vers l’ouest et 200 m vers l’est pour rejoindre leurs territoires de chasse les plus proches.
Sa présence en zone urbaine pourrait être due à un manque de sites de nidification disponibles. Enfin la présence de proies abondantes et facile d’accès tel que les pigeons ou les rats surmulots ont permis, à notre rapace, cette installation.

Source : Thierry Dewitte « Nidification urbaine du hibou », page 8 à 11
(http://www.natagora.be/fileadmin/Regionales/Entre-Sambre-et-Meuse/ClinOe...)