Ve rencontre Grand-duc

C’est à Roquefixade, au pied des Pyrénées Ariègeoises, que se sont déroulées les 5e rencontres Grand-duc d’Europe. Le 16 novembre 2014, une soixantaine de naturalistes ont répondu présent à l’invitation de Nature-Midi-Pyrénées et de la LPO mission rapaces. Les principaux thèmes abordés ont été les suivants : le suivi des populations de Grand-duc sur le territoire français (Ariège, Tarn, Lot, Aude, Loire, Allier, Var, Alsace, Nord-Pas de Calais), la problématique des collisions et électrocutions sur les lignes électriques ainsi que l’enquête rapaces nocturnes. Grâce aux actions des membres du réseau, retranscrites par le biais d’interventions passionnantes, les connaissances sur le Grand-duc ne cessent de croitre. Une intervention de T.Reijs sur la situation du Grand-duc au Pays-Bas a également permis d’aborder ce qui se passait chez nos voisins européens. Bien qu’inégaux dans leurs connaissances, les moyens à disposition et les champs d’action, tous les acteurs ont à cœur d’agir en faveur du grand-duc et accomplissent un travail remarquable sur cette espèce. Un film documentaire réalisé par l’association Aubépine a également été projeté, concluant avec brio ces cinquièmes rencontres nationales. Les comptes-rendus de cette rencontre feront prochainement l’objet d’un bulletin du réseau Grand-duc.

Aurélie Devoulon et Laurent Lavarec

 

Cette rencontre a aussi été l’occasion pour Patrick Balluet de passer la main, après une dizaine d’années au service du réseau national. C’est sous son impulsion que le réseau Grand-duc a édité une synthèse annuelle nationale des suivis de la reproduction, organisé cinq rencontres nationales, réalisé un bulletin annuel, animé une base de données mortalité, mis à jour une bibliographie, mis en ligne un site internet, etc. Patrick Balluet qui continue d’assurer la coordination départementale Grand-duc dans la Loire, a accepté récemment la vice-présidence de la LPO Rhône-Alpes ; ses convictions et ses compétences restent donc au service de la protection de la nature. Patrick a aussi su assurer sa succession : c’est Thomas Buzzi, coordinateur au sein de Nature Midi-Pyrénées, qui reprend le flambeau et saura accompagner le développement du réseau Grand-duc dans les années à venir. Merci à eux pour leur engagement exemplaire.

Renaud Nadal