Actualités

 Galerie photo

Vautours empoisonnés : fin d’une enquête mais la menace rôde toujours

 Le 16 Avril 2018, 3 cadavres de Vautour fauve, Vautour moine et Renard roux étaient retrouvés en Aveyron, sur la commune de Saint-André de Vézines. Après récupération des cadavres pour identification de la cause de mortalité, les analyses toxicologiques ont permis de vérifier la suspicion d’empoisonnement.

 

Vautours-élevage : un nouvel outil d’informations

 « Vautours et mortalité dans les élevages des Grands Causses » : cette plaquette d’information, coordonnée par l’Office français de la Biodiversité en partenariat avec la LPO et rédigée en collaboration avec de nombreux acteurs du territoire, donne des renseignements précis et concrets sur la mortalité dans les élevages, le comportement alimentaire des vautours et les interactions pouvant avoir lieu avec les animaux d’élevage.

Ce document s’adresse avant tout aux éleveurs, mais aussi aux acteurs de la protection de la biodiversité, professionnels, et plus largement à tout citoyen désireux d’en savoir d’avantage sur le sujet.

Vous pouvez la télécharger ci-dessous :

4VoletsVautours_V2.pdf

La version papier sera très prochainement disponible auprès :

Espèces protégées : les centres de soins ont aussi un rôle à jouer

 Les actions de sauvegarde et de protection des espèces menacées, c’est aussi la récupération d’individus blessés ou malades ! En effet, chaque année, des espèces protégées sont soignées par les équipes de centres de soins de la faune sauvage.

Retour ci-dessous sur les oiseaux pris en charge dernièrement, et sur la situation généralement très précaire des centres de soins!

1. Retour sur les oiseaux pris en charge par l’Hôpital pour la faune sauvage de Ganges

   L’Hôpital pour la faune sauvage Garrigues Cévennes (Hérault) est un projet développé depuis 2008 par les bénévoles de l’association Goupil connexion. Des oiseaux et des mammifères sauvages locaux y sont accueillis. L’association développe également des actions de sensibilisation en direction du grand public.

Suivi de la reproduction saison 2020 : c’est parti !

Le suivi de la reproduction de la population de vautours fauves des Grands Causses a démarré au début du mois de janvier. Des agents de la LPO Grands Causses et du Parc National des Cévennes sillonnent le territoire pour observer et recenser les couples installés, le nombre de vautours déjà en incubation et l’évolution de l’occupation des nids.

 

Rappelons que l’on a recensé pour l’année dernière 664 couples pour 511 poussins produits. Les mois à venir nous diront si la population poursuit son augmentation…

Reportage dans les Grands Causses

Le 16 octobre dernier, TF1 diffusait dans son Journal télévisé de 20h un reportage sur les vautours tourné dans les Gorges du Tarn et de la Jonte.

Retour en images!

L'odyssée de Cadalen

 

A la fin du mois de juin dernier, un agriculteur de la commune de Cadalen dans le département du Tarn a eu la surprise de trouver sur son exploitation un Vautour fauve adulte, visiblement affaibli.
L’animal est resté plusieurs jours dans cette ferme courant et volant sur quelques mètres lorsque l’on essayait de l’attraper afin de l’examiner.
Malgré les morceaux de viande donnés par l’agriculteur, l’état du vautour s’est un peu dégradé. Il a pu alors enfin être attrapé durant le mois de juillet et être rapatrié au centre de soin de la LPO Tarn à Castres.

Première migration pour Bob!

  Le jeune Vautour percnoptère "Bob" né en 2017 dans les Grands Causses et équipé en avril 2018 d’une balise GPS, (voir l'article : rapaces.lpo.fr/vautour-percnopt-re/part-en-migration-dun-jeune-vautour-percnopt-re-bob ) vient d'effectuer sa première vraie migration.

 

En effet, le suivi télémétrique nous a permis d'observer son passage d'Espagne en Afrique du Nord le 19 septembre dernier.

Pages