Quétal, vautour moine récupéré puis relâché

Le 15 décembre dernier à Florac, l'équipe du Parc national des Cévennes a trouvé un vautour moine affaiblit en bord de rivière. Récupéré par la LPO Grands Causses, l'oiseau a été transmis après examen clinique, au centre de sauvegarde de la faune sauvage de Millau. Il y a séjourné quelques temps avant d'être relâché fin décembre, équipé d'une balise GPS. Cette balise permettra de suivre ses déplacements et de mieux appréhender son cycle de vie. Où niche-t-il? Quel sera son succès reproducteur? Vers quels secteurs d'alimentation se dirige t-il préférentiellement? Autant de questions auxquelles nous pourrons avoir plus de précisions grâce à ce GPS.

Cinq autres vautours moines ont été équipé de balises depuis 2016 dans le cadre d’une thèse intitulée « Dynamique, Régulation et Viabilité des populations restaurées : le cas du Vautour moine » menée par Typhaine Rousteau à l’université Pierre et Marie Curie (Paris 6), sous la direction de François Sarrazin, Jean-Baptiste Mihoub et Olivier Duriez.