Un vautour présumé espion en Israël !

 Fin janvier 2016, un vautour provenant de la réserve de Gamla (Israël) fut capturé par des villageois libanais (village de Bint Jbeil), qui le soupçonnaient d’espionnage pour Israël, car celui-ci portait un émetteur GPS.

Ce dernier, né en catalogne, fut lâché en décembre 2015 dans la réserve naturelle de Gamla afin de participer à la conservation de la colonie. Son erreur fut d’entrer de 4km en territoire libanais; les deux pays étant toujours techniquement en état de guerre. Les tensions sont palpables et les forces de l’ONU doivent intervenir en tant que médiateurs au niveau des frontières.
Ainsi, une discrète opération a été entreprise par l’Autorité israélienne de la Nature, les responsables de la réserve de Gamla et les forces de l’ONU afin de récupérer le vautour capturé.
A force de médiation et de persévérance, le vautour a été restitué aux israéliens, affaibli et présentant des blessures mineures. Il a enfin put reprendre sa liberté au sein de la colonie…

Un autre exemple prouve les tensions entre les deux pays. En effet, l’été dernier, des membres du mouvement islamistes palestinien Hamas avaient assuré dans des médias palestiniens avoir capturé au large de la bande de Gaza, un dauphin équipé de caméras et qu’ils suspectaient d’opérer pour Israël.