Actualités

 Galerie photo

Appel aux observateurs pour Cayla

Cayla, jeune femelle Gypaète barbu lâchée en mai 2016 dans les Grands Causses, n’a plus été observée depuis le 28 août dernier (dernière observation à proximité de son site de lâcher, à Meyrueis). A l’absence d’observation s’ajoute l’absence de transmission de données GPS depuis cette date par la balise dont est équipé l’oiseau.

Une nouvelle observation de Cardabelle, dans les Pyrénées françaises !

Cardabelle, lâchée dans les Grands Causses (Lozère) en juin 2012 (voir la fiche d’identification de Cardabelle), a été observée le 15 juin 2016, dans le secteur d’Aure du Parc national des Pyrénées (à moins de 10 km à l'Ouest de Saint-Lary-Soulan). Antoine HERRERA, nous a transmis quelques détails de son observation :

Espagne: collisions de vautours fauves avec des vols commerciaux

Le magazine espagnol « Nature » a récemment publié un article d’Antoni Margalida, chercheur aux universités de Lleida et de Berne, qui fait état de collisions entre des vautours fauves et des avions commerciaux à l’atterrissage. Entre 2006 et 2015, 26 accidents de ce type ont été enregistrés à l’aéroport de Barajas à Madrid. En outre, trois accidents mortels ont eu lieu entre janvier et juin 2016 sur des vols non commerciaux.

Première reproduction réussie pour le Vautour percnoptère dans les Gorges de la Jonte

Le Vautour percnoptère avait disparu des Grands Causses dans le milieu des années cinquante. Dans les années quatre-vingt, un couple avait fait quelques tentatives, mais sans succès. Il faudra attendre l’année 1997 pour voir la première reproduction réussie depuis cette disparition du ciel caussenard. Ce couple s’était installé dans les Gorges du Tarn. Depuis, plus ou moins tous les ans, un ou 2 couples sont présents et nichent chaque année dans notre région, notamment dans la Vallée du Tarn ou les Gorges de la Dourbie.

Le début d'une grande Aventure

Cela fait maintenant deux mois que Cayla s’est envolée. Depuis elle n’a cessé d’améliorer et de développer son vol, ses techniques, et surtout son indépendance…

Parfois en compagnie de Layrou, mais aussi en solitaire. Elle est aujourd’hui complétement émancipée et adaptée à son territoire, territoire qu’elle étend chaque jour davantage lors de ses explorations sur les différents causses (et même jusque sur le Larzac).

Pages