Actualités

 Galerie photo

Pas de Gypaète lâché sur les Grands Causses cette année

Depuis 2012, de jeunes Gypaètes sont réintroduits sur le territoire des Grands Causses, entre Lozère et Aveyron à raison d’au moins deux oiseaux par an.
Au grand regret de tous, le lâcher de jeunes gypaètes sur les Grands Causses n’aura pas lieu cette année.

Les oiseaux relâchés proviennent de centres d’élevage spécialisés ou zoos Européens. Malgré toutes les précautions prises par les agents en charge de la reproduction en captivité, des accidents surviennent. L’un des deux oiseaux qui devait être accueilli dans les Grands Causses a subi une grave chute depuis son nid, toujours en vie il n’est cependant pas en état d’être relâché.
Le deuxième oiseau qui devait arriver sur les Grands Causses ne peut être déposé seul aux vues du protocole strict de réintroduction imposant le lâcher simultané d’au moins deux oiseaux. Cet individu rejoindra début mai les oiseaux qui seront réintroduits, dans le cadre du LIFE GYPCONNECT, dans les Baronnies provençales.
 

Le retour du Casseur d'os à Rivière sur Tarn

Tournée de l'exposition, prochainement sur Rivière sur Tarn

Nouvelles dates, nouveau lieu d'accueil pour l'exposition "Le retour du Casseur d'os" présentant le Gypaète barbu et les actions menées pour sa conservation dans le cadre du LIFE Gypconnect.

Du 16 au 30 avril 2018, venez découvrir cette exposition à l'office du tourisme de Rivière sur Tarn.

La commune, porte d'entrée des Gorges du Tarn, vous donne l'occasion de poursuivre la découverte de cette exposition par une observation pleine nature des vautours fauve et moine non moins spectaculaires, planant au dessus des Grands Causses.

Décès de DURZON

Le ciel des Causses endeuillé

Durzon, jeune Gypaète relâché en 2017 dans les Grands Causses, a été retrouvé mort au milieu d’un champ sur le Causse du Larzac.

La tournée continue pour l'exposition "le Retour du Casseur d'os"

L'exposition migre à la MJC de Millau.

Après être restée un mois à la médiathèque de Saint Affrique, entre inauguration, projection de film et animations proposées pour les scolaires, l’exposition « Le retour du Casseur d’os » du LIFE Gypconnect trouve bientôt un autre lieu d’accueil. 

  Vous la retrouverez donc à la MJC de Millau du 7 au 26 février.

Une permanence de la LPO vous est proposée le 07/02 de 15h à 17h pour répondre à vos questions ou vous accompagner dans la découverte de l'exposition.


 

Bilan 2017 de la reproduction des vautours dans les Grands Causses

Un petit aperçu chiffré de la saison de reproduction 2017.

Le suivi des oiseaux est coordonné par la LPO Grands Causses et assuré tant par son équipe que par celle du Parc national des Cévennes. Pour 2018, l'année s'annonce productive avec un nombre plus important de ponte qu'en 2017 observée à la même date.

 

Projection du Film "Un rêve de Gypaète"

Entre l'exposition "Le retour du Casseur d'os" et la projection du film "Un rêve de Gypaète", venez découvrir les programmes de réintroduction du Gypaète dans les Grands Causses.

Mardi 16 janvier 2018 à 18h : Projection du film "Un rêve de Gypaète".

Ce documentaire réalisé par Jérémy MATHIEU retrace les premières réintroductions du Gypaète barbu dans les Grands Causses.

Il vous sera présenté par la LPO Grands Causses, dans un moment d'échange et de visionnage !

  
 

  

Synopsis :

Bonne année 2018

L'ensemble de la LPO France et toute l'équipe de la LPO Grands Causses vous souhaitent une très belle année 2018.

Quétal, vautour moine récupéré puis relâché

Le 15 décembre dernier à Florac, l'équipe du Parc national des Cévennes a trouvé un vautour moine affaiblit en bord de rivière. Récupéré par la LPO Grands Causses, l'oiseau a été transmis après examen clinique, au centre de sauvegarde de la faune sauvage de Millau. Il y a séjourné quelques temps avant d'être relâché fin décembre, équipé d'une balise GPS. Cette balise permettra de suivre ses déplacements et de mieux appréhender son cycle de vie. Où niche-t-il? Quel sera son succès reproducteur? Vers quels secteurs d'alimentation se dirige t-il préférentiellement? Autant de questions auxquelles nous pourrons avoir plus de précisions grâce à ce GPS.

Quelle perception des vautours? Résultats de l'étude sociologique

Les vautours ont été jusqu’à un passé très récent les équarrisseurs principaux de l’Ancien Monde et le sont encore dans de nombreuses contrées. Ils nous offrent des services écosystémiques extrêmement importants, mais l’image de ces oiseaux au sein du grand public est souvent négative.

Quelles sont les représentations sociales associées aux vautours? Existe t-il des préjugés plus ancrés au sein de certaines catégories sociales? La réintroduction du Gypaète barbu est-elle perçue positivement?

Afin de quantifier et d’analyser la perception des publics à l’égard des vautours en France, une étude sociologique a été réalisée dans le cadre du projet LIFE GYPCONNECT, financée par la Commission Européenne et cofinancée par la Fondation MAVA.

Pages