Amélioration de la survie des gypaètes en centres de reproduction et zoos

— Source : Vulture Conservation Fondation —

La saison de reproduction du gypaète barbu bas son plein, à la fois dans les montagnes, dans les centres de reproduction en captivité ainsi que dans les zoos associés à la VCF abritant des gypaètes.  Des analyses avancées des résultats de cette collaboration rapportent qu'il y a eu une diminution importante du taux de mortalité au sein de la population captive (40 oiseaux dans l'élevage en 1978, 161 en 2016) ainsi qu'une augmentation de l'espérance de vie moyenne.

Si on compare l'espérance de vie moyenne durant ces 40 dernières années parmi les reproducteurs captifs il y a quand même une importante différence (de 10 ans!) entre le centre spécialisé de reproduction du gypaète barbu ou le personnel est axé seulement sur ce problème (l'espérance de vie moyenne est de 26,4 ans sur la période de 1978-2016 sur 49 oiseaux), et d'autres institutions comme les zoo, les parcs et collections privées (16,9 ans sur la période de 1978 à 2016 sur 85 oiseaux). Cependant si on compare seulement les 5 dernières années, les résultats ont complètement changé, avec une importante augmentation de l'espérance de vie dans les zoos. (24,7 ans sur 16 oiseaux sur la période 2012-2016).


Ce succès est principalement lié à l'amélioration de la condition d'hébergement des réserves animalières, réalisée durant ces dernières années, particulièrement par de nouveaux partenaires/zoos, qui ont réduit considérablement les pertes de jeunes oiseaux. Durant ces dernières années plus de 10 zoos ont reconstruit leurs vieilles volières ou ont construit de nouvelles en suivant les recommandations de la VCF.

Le centre de reproduction de Richard Faust en Autriche, a recours à 2 vieilles femelles pour elever les seconds jeunes des portées qui ne survivent pas habituellement. Ces femelles sont trop vieilles pour produire des oeufs fertiles mais leur expérience est très précieuse. Cependant, ces femelles sont capable de s'occuper de jeunes uniquement si elles ont été stimulés à se reproduire et donc en couple. Des partenaires adéquates leur sont donc trouvé pour ne pas perdre ce potentiel.

Pour plus d'infos, suivre ce lien et ce lien

Traduction : Sandra Coural