Après 18 mois de soins, Biès retrouve sa liberté

Une information transmise par l'association Hegalaldia

Le Mercredi 28 août 2019, après 18 mois de soins, Biès a retrouvé sa liberté à quelques kilomètres de la commune de Bedous où elle avait été récupérée en difficulté. Sous les yeux de plusieurs passionnés, elle s’envolait immédiatement et sans difficulté, leur offrant un joli spectacle en planant un bon moment au-dessus d’eux.
En mars 2018, la jeune Gypaète barbu avait été trouvée par un habitant du village et secourue par les gardes-moniteurs du Parc National des Pyrénées puis prise en charge par l’association Hegalaldia. Elle souffrait d’une luxation de l’épaule droite, d’une coupure des rémiges de la main et d’une infection généralisée due au marquage alaire effectué en Espagne pour le suivi de l’espèce. Incapable de voler sans les plumes de sa main, et la mue tardant à arriver, de l’ostéopathie puis une greffe de rémiges ont été effectuées pour qu’elle retrouve sa mobilité et fasse travailler son épaule luxée. Début mai, elle commençait enfin sa mue, remplaçant ainsi les plumes greffées par de belles plumes toutes neuves indispensables à sa vie à l’état naturel. Il était donc temps pour elle d’être relâchée.
Un joli succès donc pour l’équipe de soin et pour l’espèce qui voit la femelle de 7 ans retrouver son milieu naturel.