Début des premières éclosions chez les Gypaètes barbus du réseau d'élevage

Tempranillo, le premier poussin né au Centre d'Elevage Spécialisé de Guadalentín en Andalousie.

À la mi-décembre 2018, le premier œuf a été pondu par un couple au Centre d'élevage espagnol de Guadalentín en Andalousie.

Première éclosion de la saison

Tôt le matin du mardi 29 janvier à l'aube, un poussin est sorti de son œuf au Centre d'élevage spécialisé de Guadalentín, le petit gypaète pesant 138,5g. Progéniture du couple Joseph et Keno, il a reçu un code officiel, BG1014, mais le personnel l'a nommé Tempranillo, en référence au cépage de raisins noirs de la péninsule ibérique.

Un faux départ

Un jeune poussin émergeant de l’œuf.

Il est apparu que la première éclosion de la saison avait commencé à partir d'une couvée de deux œufs pondus par un couple dans l’Armenia Caucasus Wildlife Refuge, gérée par la Foundation for the Preservation of Wildlife and Cultural Assets. L'éclosion du premier œuf a commencé dimanche 26 janvier, mais il semblerait que le jeune poussin soit mort pendant l'éclosion. Le deuxième poussin était également en train d'éclore de son œuf et montré aussi de la difficulté à s’en dégager, le personnel est donc intervenu pour l’aider. Malheureusement trop faible, le poussin n'a pas survécu durant les 24 heures qui ont suivis sont éclosion.

Derrières nouvelles des pontes de la saison de reproduction 2018/2019

Jusqu'à présent dans le réseau d'élevage, 32 couples ont commencé à se reproduire et 42 couples ont pondus 53 œufs, sur un total de 174 oiseaux. Sur l'ensemble du réseau, la plupart des couples sont actuellement en pleine couvaison, telle que dans les centres d'élevage spécialisés, notamment le Centre Richard Faust en Autriche, de Vallcalent et Guadalentín en Espagne, ainsi que dans les centres du Conservatoire d'Espaces Naturels De Haute-Savoie et Goldau Tierpark en France et dans la majorité des zoos.

Le Réseau d'élevage du gypaète barbu

Le centre d'élevage spécialisé du Conservatoire d'Espaces Naturels de Haute-Savoie d'Asters.

Ce réseau qui abrite 175 oiseaux, composé de trente-sept zoos pour la plupart européens, de cinq centres d'élevage spécialisés et de deux collections privées, fait partie du Programme européen ‘‘Gypaète barbu’’, sur les espèces menacées d'extinction organisé par l'EAZA (European Association of Zoos and Aquaria). Ce programme d'élevage en captivité, a été à la base de la réintroduction réussie du gypaète barbu en Europe.

Traduction article : Aurélien Dessort LPO Programmes Nationaux de la Conservation