Jour historique pour la conservation des vautours en Europe

Une information du VCF

Lors d'une réunion du Groupe d'experts sur la Directive Oiseaux et Habitats (NADEG) le mercredi 23 mars, les plans pour le vautour moine et le gypaète barbu que le VCF a dévelopé ont été approuvés par les Etats membres de l'UE.

Les plans d'action donnents pour les vautours moines et les gypaètes barbus, des informations sur l'état de la population, l'écologie, les menaces et les mesures de conservation actuelles et énumèrent les actions clés nécessaires.

Ces plans ont été élaborés dans le cadre d'un projet de trois ans, LIFE EuroSAP, mené par BirdLife International, visant à s'attaquer aux graves menaces qui pèsent sur les efforts de conservation de 16 oiseaux emblématiques d'Europe dont les vautours moines et les gypaète barbus. Le projet a été mis en œuvre dans 10 pays européens par 13 partenaires à travers l'Europe, chacun étant leader ou collaborateur sur les divers points du plan pour une ou plusieurs espèces.

Les plans ambitieux établissent un cadre d'actions clés qui améliorera l'état de conservation et protégera les deux espèces en Europe. Pour le gypaète barbu, l'un des principaux objectifs est de relier les populations actuellement isolées et d'augmenter la taille de la population dans le but de remonter dans le classement de l'UICN de menacé d'extinction à préoccupation mineure. D'ici 2028, le plan d'action de l'espèce pour le vautour moine décrit les mesures de conservation qui visent à restaurer l'espèce dans son aire de répartition initiale en Europe dans le ciel grec et celui des Balkans et peut-être dans d'autres régions d'Europe où l'espèce s'est éteinte.

Les plans d'action sur les espèces influenceront la conservation des vautours au cours de la prochaine décennie et orienteront les dépenses et les priorités de financement, de sorte que leur approbation constitue un jalon capital dans la conservation des quatre vautours européens.

Le  VCF a présenté les plans d'action des deux espèces pendant la la conférence Eyes on the Flyways lors de la présentation finale du LIFE EuroSAP.