Mauvais début d'année pour les gypaètes pyrénéens

Deux gypaètes ont été récupérés blessés cet hiver dans les Pyrénées-Atlantiques et soignés par le centre de sauvegarde Hegalaldia : le 30 janvier un premier gypaète adulte bagué en Espagne, une femelle erratique de 22 ans a été retrouvée au Pays Basque avec un élément métallique dans l'abdomen et des signes de chute (rémiges abîmées, hématomes), elle semble en bonne voie de guérison ; le 4 mars un autre gypaète adulte - un mâle reproducteur (avec une plaque incubatrice) a été récupéré à proximité d'une ligne à haute tension après un tempête de vents très violents : son cas est encore très préoccupant.